Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Théâtre de la Joliette-Minoterie

Les artistes asphyxiés

Depuis 10 ans les compagnies régionales subissent une réduction sévère des aides publiques ; Dernièrement, l'accélération de ces baisses dans les budgets, qu'elles proviennent de l'État ou des collectivités territoriales, ont conduit une [...]

Théâtre de la Joliette-Minoterie

Marseille est bipolaire !

La mode est au rapprochement/fusion des opérateurs. La Joliette-Minoterie est incitée par la Ville de Marseille et le Département 13 à absorber le théâtre de Lenche... Une histoire de famille(s) ? Pierrette Monticelli et [...]

Lieu : Théâtre de Lenche (Marseille), Théâtre Joliette (Marseille)

Théâtre de la Joliette-Minoterie

Les corps disparus

L'installation de Tania El Khoury, particulièrement émouvante, possède une véritable force politique, parce qu'elle rappelle à chacun que les activistes de Syrie se battaient contre une dictature soutenue par l'Europe. La pièce [...]

Lieu : Théâtre Joliette (Marseille)

Théâtre de la Joliette-Minoterie

Le 6e parallèle

Ni tout à fait Nord ni franchement Sud mais tout aussi bien Est et Ouest, ce Parallèle-ci est tout simplement un festival annuel et hivernal tracé sur toute la ligne par l’équipe [...]

Lieu : La Garance Scène nationale de Cavaillon (Cavaillon), Théâtre d'Arles (Arles), Théâtre des Bernardines (Marseille), Théâtre du Gymnase (Marseille), Théâtre Joliette (Marseille), Théâtre Le Merlan (Marseille)

Théâtre de la Joliette-Minoterie

Création et événements

La saison du nouveau théâtre de la Joliette-Minoterie est lancée, et marche du tonnerre de Dieu ! Après Bleu ! de la Compagnie TPO qui a ravi le jeune public, Marseille Objectif Danse s’installe dans [...]

Lieu : Théâtre Joliette (Marseille)

Théâtre de la Joliette-Minoterie

Tout sent l’ouverture

Mais qu’il est beau ce théâtre ! et fidèle à notre Minoterie ! Il y avait dans le bâtiment des minotiers une ambiance particulière, faite d’une convivialité véritable, d’un partage des pratiques, d’un amour ébaubi [...]