La Marelle présente son programme de résidences d'écriture 2016-2017 à Marseille

Une saison de résidences

La Marelle présente son programme de résidences d'écriture 2016-2017 à Marseille - Zibeline

Marseille, lundi 17 octobre. Accueillie dans l’espace exposition de la librairie Maupetit, l’équipe de La Marelle dévoile son programme de résidences pour la saison automne 2016-été 2017, en présence de la plupart des artistes et auteurs intéressés (qui interviennent pour parler de leurs projets) et devant un public nombreux. Il faut dire que ledit programme est alléchant. Et très varié. Sont invités à « la grande villa », ainsi que la nomme Laurence Vilaine, des écrivains chevronnés, tels Sylvie Germain (qui y termine actuellement une résidence de deux mois en duo avec le photographe polonais Tadeusz Kluba) ou le Canadien Joseph Boyden, mais également de jeunes auteurs comme l’Equatorien Felipe Troya, encore jamais publié ; des dramaturges : Philippe Malone (un ami d’Emmanuel Darley récemment disparu, auquel il rendra hommage lors d’une intervention au théâtre Joliette-Minoterie), l’Espagnole Berta Tarrago ; Charline Collette, lauréate du premier appel à projet pour une résidence jeunesse (en partenariat avec Fotokino) ; des bédéistes, le Franco-libanais Joseph Safieddine et Clément Baloup ; un trio d’écrivains numériques… Bref, une saison ouverte sur le monde et sur toutes les formes d’écritures actuelles.

Dès le début de la rencontre, Sylvie Germain a rappelé quel cadeau c’était de pouvoir disposer d’un tel lieu. Et combien cette résidence lui avait permis de s’aventurer hors des frontières de sa pratique habituelle. Ce que donnera cette expérience d’écriture à partir de photographies, elle l’ignore encore. Car à La Marelle, sauf dans le cas des appels à projet, on n’impose rien. Pas de commande précise. Comme l’a précisé Pascal Jourdana, le projet se concrétise généralement au fil des rencontres entre l’équipe et les artistes invités (qui ont d’ailleurs le loisir d’inviter des amis ou d’autres artistes). Une résidence, c’est donc un travail collectif d’accompagnement et d’échanges. De partenariats également, avec les structures culturelles, les événements littéraires et artistiques, les associations… Ainsi la résidence hors les murs de Clément Baloup, et son projet de Carnets de L’Est, qui sera réalisé en partenariat avec Rives et Cultures et d’autres associations de quartier. Dans le sillon de la mémoire que le bédéiste continue de creuser, cette nouvelle « BD du réel » se construira  à partir de témoignages des habitants sur leur quartier et son histoire. Des formes et des projets très divers, qui veilleront à se rendre visibles de tous les publics : rencontres avec les auteurs, ateliers d’écriture, spectacles…. À noter également l’expansion, en 2017, du dispositif « Livre Jeunesse en région PACA » : dans le cadre de ce dispositif initié en 2016, les auteurs, quel que soit leur ancrage en résidence, se verront proposer des actions à destination des  jeunes de la région.

C’est par un court spectacle que s’est terminée cette foisonnante présentation. Laurence Vilaine est venue lire, en musique, des extraits de La Grande Villa, qu’elle a rédigé durant ses deux temps de résidence à La Marelle. Un texte intime, émouvant, marqué par la douleur du deuil. Et qui débouchera sur un spectacle musical en collaboration avec un maître de la musique iranienne. La résidence à La Marelle continue de porter ses fruits.

FRED ROBERT
Octobre 2016

La présentation du programme de résidences (automne 2016-été 2017) de La Marelle a eu lieu le 17 octobre à la librairie Maupetit, à Marseille.

Photo : Sylvie Germain © Tadeusz Kluba

Librairie Maupetit
142 La Canebière
13001 Marseille
04 91 36 50 50
http://www.maupetitlibraire.fr/