Vu par ZibelineWRZ - Avec Thierry Fouris, du collectif de Tourves

Tourves, c’est l’anagramme de ouverts

WRZ - Avec Thierry Fouris, du collectif de Tourves - Zibeline

En 2016, la Jungle de Calais est démantelée et ses habitants répartis sur le territoire, dans quelque cent quatre-vingt-quatre Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO) de France. Tourves au cœur de la Provence Verte en fait partie. Voici les migrants embarqués dans des bus qui les conduisent jusqu’à leurs différentes destinations, accompagnés par des personnels du Foreign Office, ce qui leur fait croire qu’ils se rendent en Angleterre… Quelle surprise pour eux d’arriver si loin de leur destination, quasiment à la frontière italienne ! L’accueil est prévu matériellement dans les locaux de vacances d’EDF, inoccupés hors saison. Mais la population n’est guère prête à recevoir ces nouveaux venus. Quelques personnes cependant décident de tout mettre en œuvre pour que cette venue soit digne et humaine. Naît le Collectif de Tourves dont nous parle l’un de ses porte-paroles, Thierry Fouris.

Propos recueillis par MARYVONNE COLOMBANI
Décembre 2019

NB : Durant l’interview, Thierry Fouris évoque le dublinage. Il s’agit des accords de Dublin qui déterminent les critères qui rendent compétents les États européens en matière d’asile. Lorsqu’un réfugié arrive dans un pays, on lui prend les empreintes, on le photographie. Ensuite, ce réfugié ne peut effectuer sa demande de papiers que dans ce pays où il a été répertorié.

Photographie : Thierry Fouris © MC