Qu'attendent-ils d'une politique culturelle régionale ? La réponse de Manu Théron (8/10)

Sortir de la muséification

Qu'attendent-ils d'une politique culturelle régionale ? La réponse de Manu Théron (8/10)  - Zibeline

par Manu Théron (chanteur et directeur artistique de la Compagnie du Lamparo)

“« Sensa òbra la fe es mòrta »*, disait le poète. Notre région n’aime pas sa culture, et ses politiciens de tous bords en sont le témoignage anthropologique le plus effrayant et le plus pathétique. Parquée dans une « réserve » folklorique qui n’en transmet plus la langue, reléguée à la part la plus déconsidérée de l’enseignement public, piétinée ou instrumentalisée lors de chaque élection, notre culture voit s’éteindre aujourd’hui une grande partie de ses locuteurs natifs dans l’indifférence et le déni généralisés. Cette culture d’Òc, dont la Provence a initié la revitalisation, rencontre dans d’autres régions (Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Rhône-Alpes) des ambitions et des initiatives basées sur le partage des savoirs, la citoyenneté active et une conscience exigeante de la valeur des patrimoines que la langue incarne. Entrer en dialogue avec ces régions, mais aussi avec l’État et les rectorats, développer l’enseignement immersif, re-familiariser les habitants avec leur héritage culturel, donner accès aux mille ans de littérature et à toutes les productions culturelles et surtout sortir de la muséification de pratiques et de savoirs qui sont notre singularité bien plus que notre identité, voilà quel serait un premier pas vers la dignité. N’ayons de cesse de rappeler qu’il est de la compétence du politique, même si, comme pour tant d’autres missions, ce dernier cherche à en abandonner la responsabilité.

Propos recueillis par LUDOVIC TOMAS
Avril 2021

* « sans œuvres la foi est morte »

Photo : Manu Théron ©Santi Oliveri



Qu’attendent-ils d’une politique culturelle régionale ? Une question posée par Zibeline à dix acteurs culturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l’approche des élections régionales.

Ci-dessous, les réponses de :
Eloïse Mercier
Yohanne Lamoulère
Germana Civera
Françoise Adamsbaum
Laurent Eyraud-Chaume
Olivier Py
Fred Jumel
Benoît Arnulf
Béla Czuppon