Les Parallèles du Sud : un "OFF" de Manifesta qui met à l’honneur la scène artistique locale

Riches Parallèles

Les Parallèles du Sud : un

La sélection finale des projets du programme Parallèles du Sud de Manifesta 13 Marseille a été dévoilée en décembre. Un « off » qui met à l’honneur la richesse de la scène artistique locale.

Après les inaugurations de deux lieux d’accueil phares de la biennale d’art contemporain itinérante Manifesta -l’Espace Manifesta 13 sur la Canebière et le Tiers QG dans le quartier de Belsunce-, Les Parallèles du Sud ont dévoilé en décembre la programmation se déroulant conjointement au programme « officiel » (du 7 juin au 1er novembre) et dont l’ambition est de mettre en lumière la scène artistique locale. Sur les 380 projets reçus après l’appel à candidature, 96 ont été retenus par le jury composé de Hedwig Fijen, directrice de Manifesta, Colette Barbier, directrice de la Fondation d’entreprise Ricard, Alya Sebti, membre de l’équipe artistique de Manifesta 13, et Michèle Sylvander, artiste, 75% d’entre eux émanant d’institutions, associations, galeries, artistes et commissaires de la Région Sud. Chacun de ces projets « a une dimension internationale et réunit un partenaire local qui en est le coordinateur. À travers ces collaborations actives et durables, chaque projet fait écho à l’approche thématique de Manifesta 13 Marseille, Traits d’union.s ». Avec une particularité notable, l’aide financière apportée par la Région, directe et exclusive, au programme parallèle à hauteur de 500 000 € qui « confirme l’ambition de Manifesta 13 Marseille de créer un héritage qui subsistera au-delà de la biennale en 2020, à travers la création et l’animation de ces nouveaux réseaux de collaborations au niveau local, régional, national et international ». 

Richesse et diversité
Si l’on ne connaît pas encore le programme de Manifesta 13, celui des Parallèles du Sud a été annoncé en décembre. Elle révèle une grande richesse, du fait du nombre de participants, mais aussi des projets qui émailleront toute la région. Sur les 350 participants, 200 sont des artistes, avec une parité respectée puisque la moitié sont des femmes. Citons parmi elles et eux le Collectif Ildi !Eldi, Cari Gonzalez Casanova, Abraham Poincheval, Dania Reymond-Boughenou, Olivier Millagou (lire ici), Rara Woulib, Geoffroy Mathieu, Wilfrid Almendra, Jean-Baptiste Sauvage 

Grâce aux partenariats passés avec des festivals internationaux ou des institutions locales à la renommée internationale, la programmation étend ses propositions sur l’ensemble de la Région, avec des expositions collectives et monographiques de grande envergure comme celles de Nicolas Floc’h au Frac Paca (lire ici), et d’Ursula Biemann au MAMAC à Nice, des installations lors des Rencontres de la photographie d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express, de Slavs and Tatars à La Villa Arson à Nice ou lors du festival ¡ Viva Villa ! à Avignon.

Pluridisciplinaire, le programme ne se cantonne pas aux arts visuels et à l’art contemporain, et présente aussi des événements musicaux, théâtraux, des performances et des conférences, tables rondes, notamment lors du FIDMarseille, du Festival de Marseille (notamment avec Rara Woulib et son Mounfou), au Ballet National de Marseille ou à l’École supérieure d’art & de design Marseille-Méditerranée (ESADMM). 

Durant les cinq mois de la biennale, ces Parallèles se feront créatifs, essentiels, indispensables !

DOMINIQUE MARÇON
Janvier 2020

manifesta13.org 

Photo : Espace Manifesta 13 © Ange Lorente/Ville-de-Marseille