Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Le Forum des lanceurs d'alerte au Mucem, au succès encourageant

Pot de terre contre pot de vin

• 25 janvier 2018 •
Le Forum des lanceurs d'alerte au Mucem, au succès encourageant - Zibeline

Dès l’entrée du Forum des lanceurs d’alerte, organisé le 25 janvier au Mucem à l’invitation du collectif citoyen Marseille en commun, on savait que ce serait un succès. Au niveau 0 du Musée, un bel Espace Agora permettait aux visiteurs de prendre contact avec diverses structures tenant stand : Anticor, Transparency International France, la Fondation Sciences Citoyennes, ou encore nos confrères du Ravi et de Marsactu. Le public, nombreux, s’est pressé aux tables rondes. On a beaucoup parlé de la nouvelle Loi dite Sapin II, trop timide avancée en faveur des lanceurs d’alerte, ces citoyens qui osent prendre la parole, souvent avec le soutien d’associations ou d’ONG, parfois avec l’aide de médias, pour dénoncer une menace sur la société.

Les lanceurs d’alerte présents ont évoqué leurs difficultés à se faire entendre, les risques qu’ils encourent : Karim Ben Ali, harcelé par ArcelorMittal pour avoir filmé les toxiques qu’on lui demandait de déverser dans la nature, a été hospitalisé pour dépression ; Françoise Nicolas, fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, a subi une tentative de meurtre pour avoir « simplement fait son travail », et dénoncé des malversations à sa hiérarchie, sans savoir que s’y cachaient les responsables… Thomas Dietrich (ex-secrétaire général de la Conférence Nationale de Santé) s’excusait presque d’avoir un honneur « à la Cyrano de Bergerac ». Les scientifiques, comme Barbara Allen (Fos Epseal), sont convaincus que la recherche peut fournir aux citoyens ses outils, et « le mégaphone pour se faire entendre ». Pour Daniel Ibanez (fondateur du salon Les livres et l’Alerte), les articles de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen devraient être étudiés à l’école, afin que chacun ose demander des comptes sur les affaires publiques. Jean-Luc Touly (FRICC) insistait : « être lanceur d’alerte, c’est la lutte du pot de terre contre le pot de vin », avec en écho François Pécqueur : « notre silence augmente leurs risques ».

Le moment le plus émouvant de la soirée, bien sûr, a été l’intervention d’Edward Snowden. Le wistleblower de la NSA, en liaison vidéo avec le Mucem, a déclaré qu’il serait très content de venir pour de vrai à Marseille. Il ne le peut pas, parce que la France ne lui a pas donné asile.

GAËLLE CLOAREC
Janvier 2018

Retrouvez sur notre Webradio Zibeline l’interview de Michèle Rivasi, eurodéputée écologiste, présente lors du Forum.

La soirée a eu lieu dans le cadre de La nuit des idées (lire sur ce lien le compte-rendu de cet événement à Avignon, où l’on pensait le Festival).

Photo : La sociologue Barbara Allen, au micro, présente les résultats de l’étude Fos Epseal, qui a consisté à « produire des connaissances légitimes, robustes et pertinentes sur les interactions locales entre santé et environnement, en associant étroitement les habitants des deux villes du Golfe de Fos à toutes les étapes de la recherche« .


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org