Vu par Zibeline

Une classe du Lycée Victor Hugo s'essaie au journalisme culturel, avec une critique de "Phèdre !"

Phèdre pour tous

• 14 novembre 2018⇒15 novembre 2018 •
Une classe du Lycée Victor Hugo s'essaie au journalisme culturel, avec une critique de

Depuis le début de l’année scolaire, en coproduction avec le Mucem et la scène nationale du Merlan à Marseille, les journalistes de Zibeline interviennent en milieu scolaire, depuis le primaire jusqu’au lycée. Il s’agit, dans le cadre d’un dispositif du ministère de la Culture, d’amener les jeunes à poser un regard critique sur la fiabilité de leurs sources d’information. Transformés pour un temps en journalistes, ils écrivent des articles et réalisent des interviews, que vous pourrez visionner sur ce site.

Le premier atelier étant achevé, vous trouverez ici leur première critique, écrite à plusieurs mains et sous l’œil de leur enseignante Clémentine Dautremer.

Phèdre pour tous

Attendez avant de sauter cet article !

Nous sommes la classe de seconde 1 du Lycée Victor Hugo à Marseille. Nous allons vous parler de la pièce Phèdre ! que nous avons vue sur la scène nationale du Merlan le 15 novembre.

Avant la représentation, les journalistes de Zibeline avaient organisé des ateliers d’éducation à la presse, ce qui nous a permis d’interviewer l’acteur, le régisseur et la programmatrice du Théâtre du Merlan. Et d’assister à la pièce.

Il s’agissait d’une mise en abyme, une comédie écrite à partir de la tragédie de Jean Racine, interprétée par Romain Daroles, et écrite et mise en scène par François Gremaud. La pièce était très originale : l’acteur, seul en scène, accueillait le public comme pour une conférence, et s’adressait directement à nous, brisant le quatrième mur.

Il expliquait les alexandrins, les mythes de la famille de Thésée et de Phèdre, et puis peu à peu il entrait dans l’histoire. Tout seul, il incarnait tous les personnages qu’il représentait simplement en changeant son livre Phèdre ! de place sur son visage pour qu’il devienne une barbe, une couronne, une mèche de cheveux…

Il était très expressif et n’arrêtait pas de bouger, parvenant à faire tous les personnages, même les féminins. C’était dynamique et donc les spectateurs restaient concentrés. Pourtant pas de décor, pas de costume ! il était habillé normalement et sur scène il n’y avait qu’une table très simple.

Mais l’histoire, très ancienne, était intéressante : avec cette obsession étrange d’une femme envers son beau-fils, il parvenait à nous faire voyager jusque dans l’Antiquité, tout en nous rappelant des règles de grammaire, et en faisant des blagues.

Ainsi, sans réellement de moyens, ce Phèdre ! peut toucher tout le monde, même les jeunes ! On vous le recommande, même si les blagues et les jeux de mots sont un peu limite : Thésée taisez-vous, ce n’est pas très drôle !

ABDAR, ALEXANDRE, CHAÏMA, NASREDINE, YACINE et l’ensemble de la classe
Décembre 2018

Phèdre ! a été jouée au Théâtre du Merlan les 14 et 15 novembre 2018 (retrouvez sur ce lien la critique de Zibeline sur ce spectacle).

Photo : Aboudou Benamir, 2nd 1 et Romain Daroles, au théâtre du Merlan c Marc Voiry


Théâtre le Merlan
Scène Nationale
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 30
http://www.merlan.org/