10e édition des Escapades annulée. Entretien avec Élodie Presles

Pas d’Escapades cette année à Château-Arnoux-Saint-AubanVu par Zibeline

10e édition des Escapades annulée. Entretien avec Élodie Presles - Zibeline

Zibeline fait le point avec les nombreuses manifestations culturelles qui devaient avoir lieu au printemps et en début d’été. Nous publierons les réponses reçues au fur et à mesure.


Entretien avec Élodie Presles, directrice du Théâtre Durance

Zibeline : La 10e édition des Escapades a été annulée. Serez-vous dédommagés et comment ? 

Élodie Presles : Pas particulièrement.

Allez-vous dédommager les artistes ? 

Oui, nous règlerons les cessions, en discussion avec les compagnies et/ou tourneurs.

Quel impact cela aurait-il sur votre structure ? 

Financièrement, comme nous n’avions pas de recettes, l’impact n’est pas négatif. Au contraire, nous économisons les frais techniques qui sont le plus gros poste du festival. En termes de projet, en revanche, annuler ce temps perçu comme un moment fort de partage et de convivialité est vraiment dommageable et peut avoir des effets durables que nous ne maîtrisons pas encore.

Qu’attendez-vous des collectivités et de l’État ? 

Qu’ils nous soutiennent encore et toujours, pour que nous puissions à notre tour soutenir les projets artistiques et les emplois qui y sont liés (artistes, techniciens, administration…). Plus qu’un impact financier, une diminution de nos subventions serait un signal extrêmement négatif envers la profession. Toute la filière du spectacle vivant tient par les solidarités que nous devons avoir ensemble.

Quels sont les projets d’artistes d’ores et déjà annulés ? 

Tous les projets que nous soutenons sont pour le moment maintenus, et nous essayons de répondre aux demandes des compagnies pour compenser notamment des annulations de résidence. Nous attendons maintenant de connaître les modalités d’accueil que nous pourrons mettre en place quand le confinement sera levé. Si cela s’avère possible et respectueux des gestes barrière, nous souhaitons vivement ouvrir le Théâtre Durance aux artistes cet été.

Le personnel de votre structure est-il en télétravail, au chômage partiel ? 

Un tiers de l’équipe est en arrêt total d’activité. Les deux autres tiers sont en télétravail à 80%.

Quelle serait votre estimation du manque à gagner par rapport à la billetterie ? 

Environ 22 000 euros (ce chiffre concerne la saison et non le festival. Le festival étant gratuit il n’y a pas de perte de billetterie).

Propos recueillis par MARYVONNE COLOMBANI
Avril 2020

Photo : Elodie Presles © TD