Osons transgresser les canons dominants de l’air du temps !

N’ayons pas peur

« Celui qui contrôle la peur des gens devient le maitre de leurs âmes » Nicolas Machiavel. Le Prince L’air du temps, vous le constatez sans doute avec moi, est traversé voire dominé par un climat anxiogène, un sentiment de peur savamment entretenu par les pouvoirs publics et les grands médias d’information. Un air du temps profondément inquiétant pour les libertés, la vie de la cité, la sociabilité et profondément contradictoire avec la vie artistique et culturelle. -Une peur générée en premier lieu bien sûr par l’atmosphère [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous