Le Mois des Parcs Naturels Régionaux en Paca, du 3 septembre au 28 octobre

Joie des Parcs

• 3 septembre 2017⇒28 octobre 2017 •
Le Mois des Parcs Naturels Régionaux en Paca, du 3 septembre au 28 octobre  - Zibeline

Le Mois des Parcs Naturels Régionaux s’empare de plus en plus des questions environnementales, et apporte des solutions concrètes.

L’espace temporel du Mois des Parcs s’allonge encore cette année, pour atteindre… presque deux mois. Nous n’allons pas bouder notre plaisir, d’autant que le projet de PNR de la Sainte Baume se précise, et qu’il vient s’ajouter aux sept autres structures que compte la Région Paca (Alpilles, Baronnies provençales, Camargue, Luberon, Préalpes d’Azur, Queyras et Verdon). L’objectif de la manifestation est d’inviter à la découverte de « leurs particularités, leurs savoir-faire, leur exceptionnel environnement culturel et paysager ». Avec une ambition particulière, revendiquée par le nouveau président de Région Renaud Muselier dans son édito : « militer pour la protection de notre patrimoine naturel régional et, au-delà, de celui de la planète toute entière ». On sait que les collectivités sont un élément clé de la protection de la biodiversité et de la lutte contre le réchauffement climatique, on espère que les actions concrètes seront à la hauteur des engagements pris, ne serait-ce que pour s’aligner sur les accords de Paris.

Parcours et découvertes

Sur le terrain, les questions environnementales apparaissent au premier plan, reflet des préoccupations citoyennes de plus en plus prononcées. Au programme, nombre d’animations pédagogiques pour tous les âges, de projections, de débats, de conférences. Le Parc des Alpilles, qui fête son 10e anniversaire le 8 octobre, propose ainsi d’apprendre à réduire son empreinte écologique, ou encore des échanges de graines lors d’un atelier « partageons nos cultures ».

Nombre de circuits « découverte » également : Mouriès invite ainsi à une balade familiale le long des canaux et au pied des sources (Eau sauvage, eau cultivée, le 23 septembre). Le temps fort des Baronnies est une Fête des Simples, les 30 septembre et 1er octobre à Rosans, avec pour thématique Plantes libres, quel espace de liberté pour produire, vendre et utiliser les plantes aromatiques et médicinales ? Dans les Alpes-de-Haute-Provence et le Vaucluse, l’agriculture biologique est à l’honneur, avec un accent mis sur le commerce équitable Nord/Nord. Le PNR du Luberon organise tous les mercredis des visites et dégustations dans les vergers conservatoires de la Maison de la Biodiversité à Manosque. On pourra aussi, le 23 septembre, inaugurer la Réserve biologique intégrale créée par Lagarde d’Apt sur sa forêt communale.

Actions concrètes

Ceux qui n’en peuvent plus de l’inaction pourront se défouler le 7 octobre à Goult (84), lors d’une journée d’arrachage de la Jussie, une plante exotique invasive qui menace les milieux naturels du Cavalon. Le même jour, on ira aussi aider au comptage des Gypaètes barbus, espèce menacée, organisé par le PNR du Queyras. Le 14 octobre, de nombreuses communes sur tout le territoire du Mois des Parcs participent au Jour de la Nuit, des sorties nocturnes pour prendre conscience des pollutions lumineuses, et commencer à « éteindre les lumières et rallumer les étoiles ». Agir concrètement passe aussi par l’adoption de procédés respectueux de l’environnement, en termes de construction notamment (une Journée autour des fours à chaux est ainsi prévue à Saint-Michel-L’observatoire le 14 octobre, des chantiers d’initiation à la technique de la pierre sèche tous les samedis de septembre dans les Préalpes d’Azur) ou de gestion forestière (à Thorenc, on pratique le débardage par traction animale, avec de robustes chevaux).

Festivités

D’une manière générale, et c’est vraiment bon signe, on retient des éditions précédentes un fort appétit de vivre et un esprit festif marqué. Toutes les occasions, traditionnelles ou récentes, sont saisies pour se retrouver autour d’un buffet local, à déguster du bon vin, et à refaire le monde de manière constructive. À Carros comme un peu partout en France et en Belgique, on a par exemple adopté la Fête des Possibles, qui aura lieu le 23 septembre à l’initiative du Pôle Energ’Éthique, et aborde de multiples sujets sous l’angle du renouveau : alimentation, déchets, argent, énergie, culture…

Le concept du Mois des Parcs, riche en conscientisation du risque écologique et volonté de préserver nos environnements naturels, rencontre l’orientation nouvelle des Journées du Patrimoine. Serait-il susceptible d’être repris ailleurs ? D’après la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France, une forte dynamique se ferait actuellement sentir entre les Parcs d’Occitanie, mais qui se traduirait plutôt par un mouvement de coordination pour favoriser les séjours touristiques. Pas les mêmes priorités, dirait-on.

GAËLLE CLOAREC
Août 2017

Le Mois des Parcs Naturels Régionaux
3 septembre au 28 octobre
moisdesparcs.regionpaca.fr

Photo : Pont-aqueduc à la Maison de la biodiversité de Manosque -cc- Myriam Auger