Qu'attendent-ils d'une politique culturelle régionale ? La réponse de Laurent Eyraud-Chaume (3/10)

Instaurer une démocratie culturelle

Qu'attendent-ils d'une politique culturelle régionale ? La réponse de Laurent Eyraud-Chaume (3/10)  - Zibeline

par Laurent Eyraud-Chaume (comédien et metteur en scène, Cie Le pas de l’oiseau, Veynes)

La crise que nous traversons précarise et divise la population. Le monde culturel, lui aussi fortement impacté, doit devenir un outil pour re-faire société. La Région pourrait être un espace idéal pour voir converger une multiplicité de projets de territoires qui mettent l’émancipation humaine au centre. Le conseil régional doit permettre la multiplication d’actions artistiques qui croisent les perspectives avec les secteurs de l’éducation populaire, de l’économie sociale et solidaire, des lycées, de l’emploi… L’infusion artistique et les droits culturels doivent pouvoir irriguer les quartiers et les villages. La région doit enfin instaurer une démocratie culturelle en associant tous les acteurs des territoires (artistes, responsable de lieux, élus locaux…) à l’invention et au suivi de la politique publique.

Propos recueillis par LUDOVIC TOMAS
Avril 2021

Photo : Laurent Eyraud-Chaume © Rémi Petit



Qu’attendent-ils d’une politique culturelle régionale ? Une question posée par Zibeline à dix acteurs culturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l’approche des élections régionales.

Ci-dessous, les réponses de :
Eloïse Mercier
Yohanne Lamoulère
Germana Civera
Françoise Adamsbaum
Olivier Py
Fred Jumel
Manu Théron
Benoît Arnulf
Béla Czuppon