Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Présentation de notre dossier consacré à la culture dans les villes Front National du Sud-Est

Dossier : La culture en ville FN ?

Présentation de notre dossier consacré à la culture dans les villes Front National du Sud-Est - Zibeline

Notre Sud-Est a le triste privilège de compter deux tiers des municipalités remportées par l’extrême droite. Il y a quatre autres villes FN en France : Hénin Beaumont, où Steeve Briois a été élu au premier tour, Mantes-La-Ville, Villers-Cotterêts et Hayange. Toutes les autres sont ici.

L’histoire n’est pas nouvelle : Toulon et Vitrolles furent de malheureux précurseurs, qui se sont rapidement débarrassés de leurs maires après des gestions catastrophiques qui ont plombé leur ville. Aujourd’hui les maires sont plus circonspects et gèrent leurs villes en évitant soigneusement de contrevenir aux lois. Leur but : dépasser l’échelle municipale, et conquérir départements, régions, état. Mais les débordements sont nombreux, en particulier dans le traitement de la question culturelle. Comment s’en étonner ?

Marion Maréchal Le Pen, lors du discours de soutien au candidat Joris Hébrard, affirmait son credo local : « La Provence est une terre d’identité et de résistance. Résistance des princes provençaux face à l’invasion sarrasine, résistance face à la terreur révolutionnaire, face à la réforme protestante, face à l’occupant allemand, face au funeste projet de l’Union européenne en 2005. » Car pour le FN et la Ligue du Sud, la Culture est un terrain de bataille : il faut y éliminer l’ennemi et imposer la pureté blanche, catholique et hétérosexuelle. Par la censure, la main mise sur les programmations, ou les coupes de subventions.

AGNES FRESCHEL
Mars 2017

Lire notre dossier complet consacré à la culture dans les villes FN, paru dans les numéros 104, 105 et 106, et progressivement mis en ligne :

Beaucaire sous l’ère identitaire

Vitrolles ou la réconciliation par la culture

Le Pontet, aux portes d’Avignon

Fréjus mise au pas

Orange, 20 ans d’extrême-droite

Béziers : Peur sur la ville

A lire également :

Le Front National et le malaise culturel

Photo : Université d’été du FN – Marseille 2015 © Jan-Cyril Salemi

 

Marseille, 1er secteur. 150 000 habitants

Stéphane Ravier, FN, élu en triangulaire avec 35% des voix
Qualifié de « dictateur Nord Phocéen » par Antoine Maggio, un de ses adjoints démissionnaires, il exige de valider la programmation de l’Espace Culturel Busserine.

Béziers, Hérault. 75 000 habitants

Robert Ménard, FN, élu en triangulaire avec 47% des voix
« Etre Français, c’est être Européen, blanc et catholique ». Matinale de LCI le 5 septembre 2016

Fréjus, Var. 52 500 habitants

David Rachline, FN, élu en triangulaire avec 45,60% des voix
Coupe drastique des subventions aux associations, en particulier celles du centre social Villeneuve : sa directrice avait constaté dans le Monde « l’augmentation des actes racistes depuis l’élection de David Rachline ».

Orange, Vaucluse. 31 000 habitants

Jacques Bompard, Ligue du Sud, réélu au premier tour avec 59,82% des voix
« Je trouve scandaleux le financement public du pipi-caca des spectacles d’Avignon ». « Pas de création contemporaine, c’est subversif ». « Votre littérature bolchévique et pornographique n’intéresse personne. » Propos cités dans Télérama, 2015.

Le Pontet, Vaucluse. 15 600 habitants

Joris Hébrard, FN, élu en triangulaire avec 42,60% des voix
A augmenté ses indemnités de 44% mais a supprimé la gratuité dans les cantines pour les familles les plus démunies.

Beaucaire, Gard. 16 000 habitants

Julien Sanchez, FN, élu en quadrangulaire avec 39,80% des voix
A promulgué à la veille du ramadan un arrêté interdisant l’activité « des épiceries, primeurs et commerce de distribution de 23h à 8h »

Bollène, Vaucluse. 14 000 habitants

Marie-Claude Bompard, Ligue du Sud, réélue au second tour en duel avec 55,40% des voix
A interdit le Chant des Partisans lors de la commémoration du 18 juin 2013 et refusé de marier un couple d’homosexuelles

Cogolin, Var. 11 000 habitants

Etienne Lansade, FN, élu en duel avec 53,10% des voix
« Si je disais tout ce que je pense de la Seconde Guerre mondiale, je serais inéligible trois fois en cinq secondes. »

Le Luc, Var. 9500 habitants

Philippe de la Grange puis Patricia Zirilli puis Pascal Verelle, FN, élu en quadrangulaire avec 42% des voix
« Je démissionne à cause des pressions d’une équipe qui me reproche de ne pas être assez FN. Leur seule motivation pour Le Luc : augmenter leurs indemnités. » Patricia Zirilli

Camaret-sur-Aigues, Vaucluse. 3500 habitants 

Philippe de Beauregard, Ligue du Sud, élu en triangulaire avec 36,30% des voix
A fait retirer les affiches du film La belle saison de Catherine Corsini parce qu’il « est émaillé de scènes érotiques ». Homosexuelles.