Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Quand le virtuel rejoint la nature

Balades rousseauistes

Quand le virtuel rejoint la nature - Zibeline

La douceur des beaux jours revient, propice aux promenades, aux balades, aux randonnées… on chausse ses baskets, ou des chaussures plus pro, un sac à dos, la bouteille d’eau, le chapeau ou la casquette, et nous voilà partis/ies. Notre région est riche, nous avons l’embarras du choix, les guides abondent… bonheurs de vues imprenables, de senteurs, de sensations… et puis voilà que l’on croise des animaux, des plantes. Nous ne sommes pas forcément des spécialistes érudits, mais la curiosité nous est commune, n’est-ce pas ! On prend en photo ou on cueille parfois une brindille (surtout pas !!! les lieux sont protégés !) en se disant que l’on consultera des livres ou internet en rentrant, ce que l’on ne fait jamais, la parenthèse enchantée de la marche se referme et la vie quotidienne nous rattrape très/trop vite dès le seuil franchi. Une belle idée alors est de consulter internet sur place (mais le réseau des téléphones, c’est bien connu ne se plie pas aux promesses des sirènes de la pub, et en montagne, « ça ne passe pas », quelle que soit l’acrobatie effectuée !).

écobalade sainte victoire

L’éditeur marseillais Natural Solutions, créé en 2008, propose une voie fort sympathique. Qu’est-ce d’abord que Natural Solutions ? Seize passionnés mais aussi experts en écologie et en informatique, dirigés par Olivier Rovellotti, s’attachent aux problématiques environnementales, et déploient quatre pôles de compétences au service de la biodiversité (édition de logiciels sur mesure, conception de sites web, conseil, recherche et développement), primés de nombreuses fois pour leurs créations. Ainsi écobalade a reçu le Prix Créa13 2012 et le Prix Eurasia Wings 2013 et a été lauréat du Contest Start-Up des Rencontres Nationales de l’eTourisme 2014.

 

oppidum sainte victoire écobalade

Fort bien, mais encore vous impatientez-vous ! Et ma balade ! Justement, cette fine équipe a concocté un site qui ne cesse de s’enrichir, www.ecobalade.fr qui donne des itinéraires (là, pas grand-chose de nouveau… patience !), des informations sur la vie sauvage des endroits traversés, et surtout, se télécharge sur n’importe quel smartphone, et permet de reconnaître les espèces croisées. Un mini questionnaire, par exemple sur la forme des feuilles, leur présence, la couleur des fleurs, permet d’identifier l’aphyllanthe ou le genêt scorpion, la faune n’est pas en reste et l’on apprend à reconnaître le bruant proyer ou le pinson des arbres quand il ne s’agit pas du majestueux aigle de Bonelli (leurs chants ou cris sont enregistrés et on peut comparer !)… Téléchargée, l’application n’a pas besoin de réseau pour fonctionner. Un bel outil à la fois ludique et pédagogique qui apprend à regarder, à déduire. Seulement pour les heureux possesseurs de smartphone, même si l’application est gratuite ! Il existe aussi des versions papier publiées par certains commanditaires. Car cette application voit le jour pour tel ou tel circuit, commanditée par des structures locales ou régionales qui y voient une manière de mettre en valeur leur patrimoine naturel. En partenaire privilégié de l’application, le Pays d’Aix, avec douze parcours au total, puis la région PACA, mais on peut aussi découvrir des parcours vers les étangs et la plage du Pilou (34) ou la réserve du cap Sizun (29). Une écobalade est même programmée pour la fin de l’année à Paris. Et si l’on a envie d’un accompagnement moins virtuel, on peut aussi effectuer l’écobalade avec un guide professionnel (Lionel Marchese 06 75 97 74 06 /humeurvagabonde.fr). Cet été, des parcours seront proposés par le biais des offices de tourisme aux groupes, familles, enfants.

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2015

www.ecobalade.fr

Photos : Maryvonne Colombani