Coronavirus : depuis Marseille, un collectif d'acteurs solidaires et de soignants interpelle le président de la République sur la situation des sans-abri

Avoir un chez-soiVu par Zibeline

Coronavirus : depuis Marseille, un collectif d'acteurs solidaires et de soignants interpelle le président de la République sur la situation des sans-abri - Zibeline

Le confinement n’est pas toujours possible : certains d’entre nous n’ont tout simplement pas de maison où attendre des jours meilleurs. Depuis Marseille, un collectif d’acteurs solidaires et de soignants interpelle le président de la République dans une tribune, demandant à « organiser et multiplier les réquisitions : de biens inoccupés, de chambres d’hôtels vides du fait de l’arrêt du tourisme » pour héberger les sans-abri, les délogés et les migrants.

Les signataires -parmi lesquels la Fondation Abbé Pierre, Médecins du Monde PACA, l’Association JUST, le Collectif du 5 novembre, Habitat Alternatif Social, Emmaüs Marseille et Marseille Solutions– ont répondu à l’appel d’Aurélie Tinland, médecin psychiatre, responsable de l’équipe mobile psychiatrie précarité MARSS à l’AP-HM (Assistance Publique Hôpitaux de Marseille).

Une pétition circule, pour souligner l’urgence de la situation : du fait de leur vulnérabilité et de leur mobilité, de la fermeture des centres d’hébergements et des difficultés des structures d’accompagnement à mener leurs missions à bien en temps de Coronavirus, il faut impérativement assurer à ces personnes la possibilité de se nourrir, se laver, dormir à l’abri, et respecter les consignes générales de confinement auxquelles est soumise le reste de la population.

GAËLLE CLOAREC
Mars 2020

Photo : CC0 Dimi Katsavaris