Changement de stratégie de la Mairie FN des 13 et 14e arrondissements de Marseille sur le dossier Busserine

Revirement pour l’Espace Busserine

Changement de stratégie de la Mairie FN des 13 et 14e arrondissements de Marseille sur le dossier Busserine - Zibeline

À la mairie du 13-14, on s’efforce de le relativiser, mais c’est bien un total revirement qui a eu lieu dans le dossier Espace Culturel Busserine (ECB). Depuis le début de l’année, le centre culturel des quartiers nord de Marseille était fermé. Des travaux de rénovation, finalement reportés au moins jusqu’à l’an prochain, avaient permis à Stéphane Ravier, le maire de secteur, de tenter une reprise en mains du lieu (lire notre article L’Espace Busserine est en danger). Le 23 février, les salariés avaient tous été affectés en mairie et le plus grand flou régnait sur l’avenir de l’ECB. Entretemps, un collectif de soutien associé à une forte mobilisation populaire et l’écho médiatique ont certainement conduit la mairie Front national à revoir ses positions.

Jusqu’à la mi-mars, le discours de l’équipe municipale consistait à affirmer que l’ECB n’était pas fermé (il l’était pourtant de fait) et que les employés étaient censés travailler à la fois en mairie et à la Busserine. Ils étaient en réalité tous les jours à la Bastide du 13-14, sans mission précise. Mais rapidement, il est apparu évident qu’il était inutile de garder les salariés dans un placard et peu à peu, ils ont repris leur travail à l’ECB.

Dans un premier temps, l’entourage de Stéphane Ravier indiquait que la situation était celle prévue depuis le début, une affectation sur les deux sites selon les besoins. Mais une nouvelle approche du dossier est à l’ordre du jour. Elle s’est traduite par la venue, dans les locaux de l’ECB, de Jean-Jacques Cambier, Directeur Général des Services du 13-14. Lors de ce déplacement, le 17 mars, il a assuré aux agents qu’ils resteraient en poste principalement à l’ECB et a donné quelques garanties sur le devenir du lieu.

L’ensemble des spectacles scolaires prévus d’ici l’été se dérouleront bien à l’ECB et certains ateliers vont reprendre. La programmation tout public de la saison prochaine, qui était menacée, notamment en raison de son coût, devrait se tenir, du moins en partie, à la Busserine. La nouvelle donne semble vouloir faire de l’ECB une sorte de pivot de l’action culturelle dans les arr. 13-14. Un changement de méthode et de stratégie radical qui, en attendant les actes concrets, marque au moins une volonté d’éteindre l’incendie.

JAN-CYRIL SALEMI
Mars 2016

Photo : Espace Culturel Busserine Marseille © JCS

 


Espace Culturel Busserine
Rue Mahboubi Tir
13014 Marseille
04 91 58 09 27
www.mairie-marseille1314.com/espaces-culturels