Le 19e Festival de Marseille accueillera des artistes résistants dans des pays en crise

Quelques lumières dans l’enfer politique

• 19 juin 2014⇒12 juillet 2014 •
Le 19e Festival de Marseille accueillera des artistes résistants dans des pays en crise - Zibeline

Comme chaque année depuis 19 éditions, le Festival de Marseille vient ouvrir la saison estivale…

…en nous abreuvant de création contemporaine venue du monde entier. Danse, mais aussi théâtre et musique, feront briller nos premières nuits d’été. Avec cette année un peu moins de représentations qu’en 2013, qui fut une édition exceptionnelle, mais de très belles surprises à ne pas manquer… autour d’une thématique qui n’a pas présidé à la programmation mais s’est dégagée peu à peu, comme une évidence : «la résistance des lucioles».

En effet, pour l’essentiel, le 19e Festival de Marseille accueille des artistes résistants dans des pays en crise : William Kentridge reprend Ubu and the truth commission, spectacle grandiose de marionnettes à main, qui met en scène la pièce de Jarry en revisitant la liquidation de l’Apartheid, reposant l’universelle question du pardon, de l’oubli, et du cynisme des dictatures.

Autour de ce spectacle phare le collectif Carretel venu de Bogota, Kyle Abraham qui confirme la force revendicatrice de la danse noire américaine, les Ballets C de la B qui s’associent avec le collectif palestinien Qattan Foundation, Robyn Orlin qui traque la beauté Sud-Africaine, Saburo Teshigawara et ses lents miroirs intérieurs… Il y aura aussi le splendide flamenco de Rocio Molina, l’iconoclaste crucifixion de Tino Fernandez, la puissance de la danse Israélienne incarnée par la Vertigo Dance Company. Et parce que le Festival de Marseille sait conjuguer créations mondiales et compagnies de la Région, la formation Coline qui danse Emanuel Gat, Nathalie Negro qui reprend ses 80 millions de vues, et le Ballet National de Marseille, pour deux créations de Richard Siegal et Yasuyuki Endo. Sans oublier la programmation cinéma concoctée par Marseille Objectif Danse autour de Robyn Orlin, celle proposée par l’Alhambra autour de William Kentridge, trois films à l’Alcazar, la compagnie Eric Languet qui fait danser le handicap, des conférences, des répétitions publiques, des ateliers de pratique… Cela commence le 19 juin, mais il est temps de réserver ! De nombreux dispositifs permettent à tous d’accéder à prix abordables à ces représentations exceptionnelles !

AGNÈS FRESCHEL
Mai 2014

Festival de Marseille

du 19 juin au 12 juillet

04 91 99 02 50

www.festivaldemarseille.com

Photo : Ubu and the Truth Commission, Handspring Puppet Compagny William Kentridge © Ruphin Coudyzer