Les 29e Rencontres Cinéma de Manosque, jusqu'au 7 février

Voyages au bout de l’écran

• 2 février 2016⇒7 février 2016 •
Les 29e Rencontres Cinéma de Manosque, jusqu'au 7 février - Zibeline

L’hiver tarde à venir en ce mois de janvier et s’approchent les Rencontres cinéma de Manosque, pour la 29e fois. Nul doute, une fois de plus, que Pascal Privet va nous emmener aux quatre coins de la terre pour nous faire découvrir la vie et les rêves des gens. Inédits, avant premières, fictions, documentaires, 23 films que vous pourrez voir au théâtre Jean le Bleu et au cinéma Le Lido.

Des hommes au travail

Sur la Mer de Barents, dans le film d’ouverture, le 2 février à 18h, Seuls ensemble de David Kremer. Dans le plus grand abattoir d’Alger avec le film de Hassen Ferhani, Dans ma tête un rond point. Des hommes et des femmes qui travaillent à la chaine et deviennent musiciens avec le compositeur Nicolas Frize : Luc Joulé et Sébastien Jousse se demandant : C’est quoi ce travail ? Pour la jeune Nastasjia, héroïne dans le documentaire de son père, Frédéric Sojcher, c’est clair : «Je veux être actrice». Quant au jeune Portugais, Daniel, ce sont les travaux des champs qui rythment sa vie même s’il rêve d’amour dans Volta à terra de João Pedro Plácido.

Découvertes

Les Rencontres sont aussi l’occasion de découvrir. Le Chant de Sanaa, la tradition musicale la plus classique du Yemen dans L’Heure de Salomon, un inédit de Pascal Privet. Ou le quotidien d’une famille en Irak avant et après la chute de Saddam Hussein dans Homeland Irak année zéro d’Abbas Fahdel. Ou encore la vie de Farraj, un paysan égyptien qui suit les bouleversements secouant son pays à la télévision dans Je suis le peuple d’Anna Roussillon. On pourra faire la connaissance du Colombien Nicolás Rincón Gille qui présente sa trilogie Campo Hablado, un projet documentaire sur la tradition orale des paysans de la campagne colombienne, mêlant réel et imaginaire. Ou de jeunes cinéastes, venues du master Métiers du film documentaire d’Aix-Marseille : Clara Teper, Sophie Charlotte Laatsch et Nina Khada qui montreront leur premier film.

Retrouvailles

On reverra avec plaisir les «habitués» de Manosque : Markku Lehmuskallio et la Nénètse Anastasia Lapsuy avec leur dernier opus, Tsamo, qui traite de la la problématique de l’intégration et de l’identité. Le Coréen Jeon Soo-il avec son dixième film, Un Homme Coréen dont certaines scènes ont été tournées dans la région, en particulier à Mane. Claire Simon, qui soutient depuis longtemps les Rencontres, et montrera son nouveau travail, Le Bois dont les rêves sont faits, un songe de nature à portée de main, tourné au Bois de Vincennes.

Et encore…

Impossible de vous parler de toute la programmation mais comment ne pas vous dire que vous pourrez découvrir, en avant première, Jodorowsky’s Dune de Frank Pavich, retraçant l’extraordinaire épopée d’un film fantôme qui devait être le plus grand film de l’histoire du cinéma, l’adaptation de Dune de Frank Herbert par Alejandro Jodorowsky .

Et en cette période où l’on se souvient de la tragédie de Charlie Hebdo, on (re)verra avec émotion Bernard Maris dans le documentaire de Richard Brouillette : Oncle Bernard, L’anti-leçon d’économie.

Alors rendez-vous à Manosque du 2 au 7 février !

ANNIE GAVA
Janvier 2016

 

 

 

Rencontres Cinéma de Manosque
39 rue Grande
04100 Manosque
04 92 70 35 45
http://vertigo.imingo.net/