Les "Vidéographies" de Nicolas Clauss chez Seconde Nature à Aix

VertigesVu par Zibeline

Les

Chez Seconde Nature quatre installations de Nicolas Clauss se jouent de la déconstruction, du hasard et de la narration. Plasticité, samples visuels et sonores, algorithmes : vertiges !

Dans la suite de Nam June Paik et avec l’avènement du numérique nombre d’artistes de tous bords retravaillent à l’envi images et son. Sans renier ses fondements de plasticien c’est ce à quoi s’emploie depuis plusieurs années Nicolas Clauss avec la complicité du musicien Uriel Barthélémi, avec prolongements improvisés et performances participatives. On avait pu voir Ilôts et Fès lors des précédents Instants Vidéo. Tandis que Fès condense une scène quotidienne en de multiples micros évènements répétitifs incitant à scruter faits et gestes individualisés dans une foule, à l’autre bout, les trois écrans d’Ilôts nous plongent dans un maelström plastique et sonore, revisitant le genre du paysage et de l’errance jusqu’à des abstractions fulgurantes sans cesse renouvelées. Deux créations viennent tempérer la sensation de vertige bien que leur dispositif impose des volte-face fréquentes. In Amarcord, inspiré du film de Fellini, dédouble une séquence pour extraire la plasticité, des détails, une narration renouvelée très esthétique. Avec Entraves, l’écriture aléatoire répétitive sur de grands formats en vis-à-vis soulignent une étrange proximité avec le corps de deux danseurs et leur identité rendue inquiétante. Soirée performance/improvisation le 12 février à 20h.

CLAUDE LORIN

Février 2013

Nicolas Clauss/Vidéographies

jusqu’au 15 mars

Seconde Nature, Aix

04 42 64 61 01

http://secondenature.org