Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

L’Opéra de Toulon fidélise son public autour de grands classiques

Valeurs sûres à Toulon

• 28 septembre 2013, 4 octobre 2013 •
L’Opéra de Toulon fidélise son public autour de grands classiques - Zibeline

Après la saison du cent cinquantenaire de l’Opéra de Toulon, la réussite de Follies, comédie musicale qui sera diffusée sur France Télévisions pendant la période de noël, Claude Henri-Bonnet affiche une saison 2013-1014 qui ne surprendra que ceux qui hésitent à sortir des sentiers traditionnels de l’art lyrique. Ariane à Naxos de Richard Strauss, opus le plus «moderne» de la programmation, date d’il y a un siècle… Cela n’enlève rien, au demeurant, à la qualité, la richesse de cette œuvre singulière, séduisante, plus «accessible» même qu’Elektra ou Salomé du même auteur.

Mozart est à l’honneur au pied du Faron avec deux opéras. Si l’on retrouve la belle production marseillaise de Don Giovanni, mise en scène par Frédéric Bélier-Garcia, on découvre par ailleurs un délicieux opéra de jeunesse, beaucoup moins représenté que l’histoire du célèbre séducteur. La Finta Giardiniera est un opéra bouffe qu’auront plaisir à goûter ceux qui n’ont pas pu se rendre au festival d’Aix à l’été 2012.

Côté opérette, on en prend une… de fête, valeur toute faite, qui tourne depuis des lustres avec succès : La Vie Parisienne mise en scène par Nadine Duffaut.

Reste le versant italien de l’affiche avec, pour débuter, une Norma chantée par Hiromi Omura, La Cenerentola, conte de Perrault revisité par le couple de metteurs en scène Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil, avant le shakespearien Macbeth dirigé par le maestro maison Giuliano Carella.

Gestion publique

Janvier 2004 marquera les 10 ans de gestion publique l’Opéra de Toulon (Établissement Public de Coopération Culturelle) par Toulon Provence Méditerranée et le conseil général 83, favorisant une réelle mission de service public. Aujourd’hui, ballet, théâtre, musique de chambre ou baroque, récitals lyriques, trouvent leur place dans la maison du boulevard de Strasbourg qui accueille un public de plus en plus curieux.

Les concerts symphoniques se développent et attirent des solistes prestigieux comme les violonistes David Grimal, Patricia Kopatchinskaja, les pianistes Nicholas Angelich, David Kaddouch, Lise De la Salle, le violoncelliste Gautier Capuçon, le chef John Nelson

Premiers rendez-vous

C’est la soprano Mélanie Diener qu’on découvre en ouverture de saison dans un programme germanophile avec Wagner (Wesendonck Lieder) et Strauss (Quatre Derniers Lieder op.150). L’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon joue également Siegried Idyll et l’Ouverture du Vaisseau fantôme (le 28 sept).

La Compagnie Les Bijoux Indiscrets (dir. Claire Bodin) poursuit son exploration des répertoires baroques avec une Cantate méconnue d’une compositrice du XVIIIe siècle : Camilla de Rossi (le 4 oct à 19h).

JACQUES FRESCHEL
Septembre 2013

Opéra de Toulon

Photo : Melanie Diener c Susie Knoll

 

 


Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78
04 94 93 03 76
www.operadetoulon.fr