Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La 4e édition de Clowns not dead met à l’honneur le clown, personnage jubilatoire et multiforme

Utiles les clowns ? Indispensables !

• 30 novembre 2018⇒20 décembre 2018 •
La 4e édition de Clowns not dead met à l’honneur le clown, personnage jubilatoire et multiforme - Zibeline

Porté par Le Pôle (ex PôleJeunePublic) du Revest-les-Eaux, nouvellement labellisé « Art en territoire », scène conventionnée d’intérêt national, le temps fort Clowns not dead s’inscrit dans la programmation La saison cirque méditerranée qui irrigue la métropole Toulon Provence Méditerranée tout au long de l’année.

C’est Leandre Ribera qui distille le premier sa singularité, avec un personnage confronté à un monde qui lui échappe totalement dans Rien à dire. Ce drôle de petit bonhomme évolue dans une maison dont il franchit fréquemment la porte d’entrée qu’aucun mur n’encadre. Quelques meubles fatigués et dépareillés, un tapis disparate de chaussettes jaunes, une bouilloire, des tasses… dans son intérieur plein de vides, il s’ennuie. Bien vite des visiteurs vont s’inviter, créant des rencontres sans paroles qui donnent lieu à des échanges de mimiques surréalistes, de regards ironiques invitant au jeu, à la poésie (2 et 4 décembre, Le Pôle).

Et si sourire était la seule issue possible face au délitement ambiant, la seule façon d’affronter la réalité, de s’adapter à l’inconcevable ? Dans son refuge/atelier, un jongleur va vivre une journée perturbée par un Déluge de nouvelles catastrophiques que diffuse sa radio. Qu’à cela ne tienne, pour se remonter le moral il va s’inventer un monde fait de balles… qui ne voudront plus tomber ! Rémi Lasvènes (Cie Sans Gravité) brouille joyeusement les perspectives visuelles en déconstruisant les codes jonglistiques habituels (8 et 9 décembre, Le Pôle) !

Impossible de se tromper : visages grimés, gros nez rouges, elle en blanc, lui en noir… Gwenaëlle Traonouez et Vincent Bonnefoi-Calmels (Cie 126 kilos) sont clowns, acrobates qui plus est, en piste sur un Banc de sable qui va s’avérer être une formidable, et instable, matière de jeux ! De voltiges en chutes, les deux complices affronteront le monde ensemble (11 décembre, Théâtre du Rocher à La Garde).

Là encore le doute n’est pas permis. Ce sont bien deux clowns, grimés et ébouriffés, deux bouffons au sens le plus noble du terme, qui tenteront de rétablir le silence au sein du brouhaha incessant qui nous entoure. Ouïe – Le sens du son nous fait tendre l’oreille en direction de la quête musicale de Ludor Citrik et Le Pollu, (Cédric Paga et Camille Perrin), alliés dans cette quête insensée d’un monde moins stérile, moins abrutissant. Dans sa quête de sens du son, ce duo trash, vieux couple de SDF débonnaires, feront montre d’une verve décapante avant de pouvoir mettre un doigt devant la bouche du monde (14 décembre, Le Pôle).

Les Nouveaux Nez clôtureront ce temps fort avec Triiio (autant de iii que d’interprètes), qu’ils annoncent comme « le ratage érigé en art ». Félix (Alain Reynaud), Fritz (Heinzi Lorenzen) et Piola (Gabriel Chamé Buendia) ont de l’énergie à revendre, pas toujours bien canalisée, chantent, jouent de la musique dans la grande tradition du burlesque le plus jubilatoire !

DOMINIQUE MARÇON
Novembre 2018

Photo: Ouïe, Ludor Citrik et Le Pollu © Anne-Laure Consbruck-Kulturfabrik

Clowns not dead #4

30 novembre au 20 décembre

Le Revest-les-Eaux, La Garde, Le Pradet

polejeunepublic.fr / lasaisoncirquemediterranee.com


Pôle Jeune Public
60 boulevard de l’Égalité
83200 Revest-les-Eaux
04 94 98 12 10
www.polejeunepublic.fr