La saison 2021-2022 de Scènes & Cinés à Cornillon-Confoux, Grans, Fos-sur-Mer, Istres, Miramas et Port-Saint-Louis

Un territoire de cultureVu par Zibeline

La saison 2021-2022 de Scènes & Cinés à Cornillon-Confoux, Grans, Fos-sur-Mer, Istres, Miramas et Port-Saint-Louis - Zibeline

Scènes & Cinés affiche une programmation pléthorique dans ses lieux, brassant tous les genres pour le plus grand nombre.

Forte du label Scène conventionnée d’intérêt national « Art en territoire » obtenu en septembre l’année dernière, reconnaissant un projet culturel porté depuis 15 ans sur un territoire comptant quelque 100 000 habitants, la Régie culturelle Scènes & Cinés annonce une saison pléthorique, profitant des reports nombreux de spectacles n’ayant pas eu lieu l’année dernière, sur les communes de Cornillon-Confoux, Grans, Fos-sur-Mer, Istres, Miramas et Port-Saint-Louis.

Vitalité théâtrale
Cette année encore la programmation fait la part belle au théâtre, entre grands classiques et écritures contemporaines. Molière et Marivaux sont toujours très joués : Francis Perrin revisite L’École des femmes, Tartuffe est monté par Guillaume Séverac-Schmitz avec la troupe du Théâtre de la Cité du Centre dramatique de Toulouse, en jeans et baskets, tandis que Yves Beaunesne le dépeint en séducteur fascinant en quête d’absolu ; Philippe Calvario envoûte avec La double inconstance, Jacques Vincey dirige le Centre dramatique de Tours en perruques et costumes blancs dans L’Île des esclaves, et Patrick Ponce met en scène Le Double jeu de l’amour et du hasard dynamité par le Cartoun Sardines Théâtre. Les textes contemporains sont aussi portés par de grands metteurs en scène : Tiago Rodrigues reprend sa première pièce, Le Chœur des amants, Alexis Michalik nous conte Une histoire d’amour quelque peu contrariée, Pierre Pradinas met en scène Romane Bohringer dans L’occupation, d’après le texte d’Annie Ernaux (Gallimard), Mohamed El Khatib fait parler des enfants sur le thème de la séparation… 

Du côté des compagnies régionales, toujours fidèlement accueillies, notons aussi La dispute mis en scène par Agnès Régolo, François Cervantes et Catherine Germain dans Le rouge éternel des coquelicots, Philippe Caubère et tous les personnages des Lettres de mon moulin (en 13 épisodes répartis sur 2 soirées), et Jean-Jérôme Esposito qui prend la boxe comme prétexte pour parler de l’immigration. 

Corps en mouvement
Danse et cirque sont aussi au rendez-vous bien sûr ! Là encore les artistes de notre région sont bien présents. Angelin Preljocaj avec Gravité, Georges Appaix avec XYZ, Michel Kelemenis et son Coup de grâce, Josette Baïz et sa toute nouvelle création Phoenix, et Christian Ubl, artiste associé au Pôle d’expérimentation et de création chorégraphique. Le hip hop n’est pas oublié, avec de grands noms du genre : Kader Attou (Les autres), Fouad Boussouf (Oüm), Rachid Hamchaoui (Empreinte), Hamid Ben Mahi (Yellel)… Le cirque retrouvera son écrin lors du festival des Élancées (la programmation est en cours, mais citons déjà le Cirque Hirsute, la Cie Akoreacro, Raphaëlle Boitel, la Cie 3 x rien), mais aussi tout au long de l’année. La Flip Fabrique nous enveloppera de son Blizzard, le Groupe acrobatique de Tanger nous réveillera avec FIQ !, les acrobates du Cirque Aïtal défieront une fois de plus les lois de la gravité… 

Il y aura aussi de la musique, du jazz, de l’opéra, du théâtre musical, et une programmation aux petits oignons pour le jeune public !

DOMINIQUE MARÇON
Septembre 2021

Scènes & Cinés, Cornillon-Confoux, Grans, Fos-sur-Mer, Istres, Miramas et Port-Saint-Louis
scenesetcines.fr

Photo : Dans ton coeur, Akoreacro © Richard Haughton