Un revenant des plus remuants : Karl Marx au théâtre de Lenche

Un spectre hante l’Europe…Vu par Zibeline

Un revenant des plus remuants : Karl Marx au théâtre de Lenche - Zibeline

Même s’il ressemble plus à un Lénine égrillard qu’à Karl Marx, Ivan Romeuf réussit le tour de force de l’incarner sur scène pendant plus d’une heure filant comme l’éclair. Il s’empare du long monologue d’Howard Zinn en maintenant la fraîcheur d’un texte souvent très drôle, parfois émouvant, toujours percutant. Le spectateur est entraîné à la suite de ce penseur ressuscité temporairement, qui revient tambour battant sur sa vie, son oeuvre, ses enfants perdus, l’exil dans le froid londonien, et ses relations avec sa femme, savoureuse critique du grand homme. Plein d’auto-dérision et donc extrêmement sympathique, Marx crayonne une affichette : « Le Capital, ici en vente libre ». Il devient cocasse lorsqu’il évoque le rapport entre ses furoncles et la rédaction de ses sommes d’économie politique. Son one man show s’emballe lorsqu’il décrit ses démêlés idéologiques autant qu’avinés avec Mikhaïl Bakounine : « On a bu et on s’est disputés, puis on a bu de plus belle », les insultes volant bas, « anarchiste hirsute » pour l’un, « bourgeois irrécupérable » pour l’autre…

Mais tout cet humour ne noie pas l’essentiel du propos : les théories marxistes ayant eu l’heur et le malheur d’être interprétées au fil des décennies, déformées, honnies, sacralisées, et qui se retrouvent sur la scène d’un théâtre en 2013 avec la force détonante d’une pensée que l’on n’enterrera pas comme ça.

GAËLLE CLOAREC
Février 2013

Karl Marx, le retour est joué du 5 au 16 février au Théâtre de Lenche

Théâtre de Lenche
4 Place de Lenche
13002 Marseille
04 91 91 52 22
http://www.theatredelenche.info/