la programmation de l'Opéra de Toulon

Un siècle et demi

la programmation de l'Opéra de Toulon - Zibeline

À Toulon, pour le 150e anniversaire de son Opéra (inauguré en 1862), Claude-Henri Bonnet et son équipe édifient leur programmation sur la base de piliers du répertoire.

Quatre opéras parmi les plus populaires sont à l’affiche ! De ceux dont chacun a entendu parler, sans toujours les avoir vus ; certaines de leurs pages figurent parmi les airs que l’on fredonne, entendus dans quelques jingles, partitions vampirisées par la pub ou le cinéma : Carmen et son «Amour, enfant de Bohème», Madama Butterfly chantant l’espoir illusoire d’«Un bel di vedremo…», Aïda et son défilé de «trompettes» pharaoniques, les vocalises hystériques de la Reine de la nuit dans La Flûte enchantée… Avec Bizet, Puccini, Verdi et Mozart, l’institution varoise joue la carte d’un service public pour tous, s’appuie sur quatre atouts lyriques qui devraient faire le plein.

Autour de ces quatre colonnes s’articulent une opérette, un ballet, une comédie musicale… et un chef-d’œuvre du XXe siècle !

La Botte Secrète est un opéra-bouffe oublié de Claude Terrasse composé sur un livret de Franc-Nohain. La compagnie Les Brigands, dont les idées fantaisistes tissent un succès mérité depuis longtemps, exhume ce bijou de 1904, agrémenté d’une «Revue légère» conçue au rythme d’airs d’Offenbach, Yvain, Christiné…

Mikis Theodorakis fait danser le Ballet de l’Opéra au fil d’un argument devenu célèbre depuis l’interprétation d’Anthony Quinn au cinéma : Zorba le Grec.

Le roi du «Musical» américain, Stephen Sondheim, est à l’honneur au pied du Faron avec Follies, un modèle du genre créé en 1971 à New York. Gageons enfin que ceux qui découvriront Dialogues des Carmélites (1957), sommet lyrique signé Bernanos et Poulenc, garderont une trace fascinante de sa valeur poétique, de son intensité dramatique et spirituelle. La formidable soprano Ermonela Jaho incarne la jeune Blanche de la Force sacrifiée au billot de la Terreur révolutionnaire.

La saison de concerts symphoniques s’étoffe avec des solistes de choix dans de grands concertos : les pianistes Cédric Tiberghien, Bertrand Chamayou, Anne Queffélec, les violonistes Alina Pogostkina, Valeriy Sokolov et Jérôme Pernoo au violoncelle. L’orchestre maison accompagne aussi des films muets de Chaplin, quand on retrouve les traditionnels «Salons» baroques, des récitals de musique de chambre et les jeunes chanteurs du CNIPAL.

JACQUES FRESCHEL

septembre 2012

 

Le Concert-anniversaire de l’inauguration de l’Opéra ouvre la saison dès la mi-septembre.

La soprano Nathalie Manfrino donne un récital lyrique. On entend de grands classiques en compagnie de l’Orchestre Symphonique et du Chœur de l’Opéra de Toulon : des airs, des Ouvertures symphoniques ou pages chorales issues de Carmen de Bizet, Manon de Massenet, Mireille ou Faust de Gounod, Le Trouvère ou La Traviata de Verdi, Norma de Bellini… mais aussi quelques «raretés» à découvrir comme La Princesse Jaune de Saint-Saëns.

 

Opéra de Toulon

04 94 92 70 78

www.operadetoulon.fr