Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

8e édition du Festival nouv.o.monde, du 8 au 17 mars à Trets, Aix et Rousset

Un si nouv.o.monde !

• 8 mars 2019⇒17 mars 2019 •
8e édition du Festival nouv.o.monde, du 8 au 17 mars à Trets, Aix et Rousset - Zibeline

33 films, 17 pays, 11 rencontres, une vingtaine d’invités, 13 séances publiques, 3 séances de courts-métrages, 1 exposition originale de Street photography, 6 séances scolaires : le Festival nouv.o.monde, initié par Les Films du Delta affiche avec une fierté légitime les chiffres de sa 8e édition. Du 8 au 17 mars, à Rousset, Trets, Aix-en-Provence, il met une fois de plus le monde sur grand écran ! Un monde déchiré comme dans le puissant et allégorique Styx de Wolfgang Fischer proposé en avant-première, où Rilke, médecin urgentiste, s’embarque vers l’île paradisiaque de l’Ascension au large de Gibraltar, et croise sur la route de ses vacances celle infernale des Migrants. Un monde menacé par l’industrie polluante d’aluminium en Islande où une autre femme, Halla, se dresse, arc à la main, contre le Goliath d’une économie irresponsable dans le stimulant, militant, réjouissant et décalé Woman at war de Benedikt Erlingsson. Un monde qu’on voudrait plus juste à l’instar de l’ouvrier Ti-Zef dans Un Homme est mort, film d’animation réalisé par Olivier Cossu à partir d’une BD de Kris et Etienne Davodeau sur les grèves et les affrontements entre policiers et manifestants en 1950 à Brest. Un monde qu’on voudrait plus libre comme les quatre étudiants afghans du Kabullywood de Louis Meunier, dont le projet de rénover un cinéma abandonné de Kaboul devient un acte de résistance à l’obscurantisme, au sectarisme et à la sauvagerie. Un monde hanté par les victimes de la guerre civile colombienne dans Los Silencios de Beatriz Seigner qui suit une veuve et ses deux enfants exilés dans un village à la frontière brésilienne. Un monde qui se délite dans le brillant Sergio et Serguei d’Ernesto Daranas : dialogue entre un prof de philo marxiste et un cosmonaute coincé dans une station MIR en panne.

Les films sélectionnés explorent les affres d’individus face à une société oppressive à dynamiter au vitriol de la satire, comme dans Pig de Mani Haghighi, fiction loufoque dans laquelle un serial killer s’en prend aux cinéastes iraniens… sauf un qui s’inquiète bien de cet oubli ! Face au machisme ordinaire du grand patron qui harcèle Orna dans Working Woman de Michal Aviad. Face aux préjugés homophobes du village sibérien où un garde forestier marié, père de deux enfants, apprend qu’il a un cancer et se travestit en femme pour tromper la grande Faucheuse au grand dam des villageois et de sa femme, ravagée de honte dans L’Homme qui a surpris tout le monde de Natasha MerkulovaAleksey.

Le 14 mars à 20h30, précédé par le court-métrage Pitchoune de Reda Kateb, la manifestation s’ouvrira en tendresse, douceur et drôlerie avec l’Amour flou et la séparation d’un couple qui s’aime trop pour… mais plus assez pour…une fiction autobiographique de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, en présence de ce dernier. Un programme varié, ouvert et généreux à découvrir sans modération !

Élise Padovani
Mars 2019

nouv.o.monde
8 au 17 mars
Le Casino à Trets, Le Mazarin à Aix-en-Provence, Salle Émilien Ventre et Médiathèque à Rousset
04 42 53 36 39
filmsdelta.com

Photo :  L’Amour Flou © Escazal Films


Les Cinémas Aixois :

Le Cézanne
1 rue Marcel Guillaume
Renoir
24 Cours Mirabeau
Mazarin
6 rue Laroque

13100 Aix en Provence
08 92 68 72 70
http://www.lescinemasaixois.com/


Salle Emilien Ventre
Boulevard de la Cairanne
13790 Rousset
04 42 29 00 10
http://www.rousset-fr.com/