Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Scènes&Cinés régalent la jeunesse à Grans, Istres, Fos, Miramas, et Port-Saint-Louis du 12 au 20 mai

Un printemps de la jeunesse

• 12 mai 2017⇒20 mai 2017 •
Scènes&Cinés régalent la jeunesse à Grans, Istres, Fos, Miramas, et Port-Saint-Louis du 12 au 20 mai - Zibeline

Théâtre d’objet, théâtre d’ombre, marionnette… Une programmation riche et variée invite les enfants, et les adultes, à de grandes découvertes !

Pour la 3e année consécutive, les théâtres de Scènes&Cinés installent un Temps fort marionnettes en leur lieu, pour continuer à « renforcer la légitimité de la marionnette en tant qu’art majeur du XXIe siècle […], soutenir le principe universel de ce langage et en découvrir ses multiples expressions ». Et des expressions il y en aura, multiples et différentes, qui font des marionnettes des personnages à part entière, bien vivantes auprès des comédiens qui les manipulent.

On retrouve le magnifique travail de la Cie Les Anges au plafond (régulièrement déjà accueillie à l’Olivier) avec R.A.G.E, spectacle ébouriffant qui mêle magie et marionnette, geste de manipulation visible et invisible pour conter l’étrange histoire d’un homme qui, pour échapper à la Censure, s’invente une nouvelle identité et manigance l’une des plus belles supercheries du siècle dernier. Deux manipulateurs, un bruiteur, un trompettiste, une chanteuse, vingt marionnettes et des kilomètres de fils pour tisser cette formidable intrigue ! (dès 13 ans). Dans un autre genre, Bérangère Vantusso met en scène des marionnettes hyperréalistes et grandeur nature saisissantes dans Le Rêve d’Anna : elles restituent avec drôlerie et sensibilité l’univers d’Anna, une petite fille qui ne sait pas toujours bien distinguer le rêve de la réalité, et qui parle la nuit avec un cheval blanc qui la réconforte…

Plus petites, sans être plus simples, les marionnettes savent aussi se faire immenses : la Cie Rodéo Théâtre conte l’histoire de Bouh !, un garçon pas comme les autres que son autisme éloigne des autres enfants avec qui il ne peut jouer… ; Victor l’enfant sauvage prend vie sous la manipulation des comédiens de la Cie Les Voisins du dessus, dans un décor minutieux qui nous plonge dans le XIXe siècle ; quant à la Cie Émilie Valantin, elle propose trois extraits de trois œuvres de Molière, avec trois sortes de marionnettes, à gaines, à fils et à marottes. Enfin, pour les plus petits, dès 1 an et 3 ans, le théâtre se fait d’ombres et d’images : Ombul, du Théâtre Désaccordé, invite les tout-petits à une douce traversée entre endormissement et rêve, par le biais de la peinture ; Simona Acerbi, avec Le Journal de Lulu, fait voyager un épouvantail de saisons en saisons à travers le monde, les deux pieds dans la terre et la tête vadrouilleuse, son pinceau dessinant l’histoire en ombre portée.

DOMINIQUE MARÇON
Avril 2017

12 au 20 mai
Grans, Istres, Fos, Miramas, Port-Saint-Louis
scenesetcines.fr

Photo : R.A.G.E, Cie Les Anges au plafond -c- Vincent Muteau