Le Festival Durance Luberon fête sa 24e édition avec panache

Un été de musiques

• 6 août 2021⇒21 août 2021 •
Le Festival Durance Luberon fête sa 24e édition avec panache - Zibeline

Grâce au dévouement éclairé et constant de son équipe de bénévoles, le Festival Durance Luberon, sous la houlette de Luc Avrial, arpente les univers musicaux, privilégiant les artistes de la région qui, par leur talent et leur intelligence espiègle des partitions, savent amener le public à goûter sans jamais les hiérarchiser œuvres du répertoire et créations.

Ainsi le festival sera lyrique, jazzique, classique, contemporain, allant de La Tour d’Aigues, Grambois, Saint-Estève-Janson, aux châteaux de Peyrolles, Arnajon, Lauris, Mirabeau…

Certes, les versions des opéras et opérettes proposées s’adaptent aux lieux : pas de grandes formations orchestrales, mais de délicieuses et pertinentes adaptations. Les trois chanteurs lyriques et la fanfare théâtrale Les Grooms reprennent le « semi-opéra » King Arthur (Le Roi Arthur) de Henri Purcell avec un humour décapant. Après cette ouverture burlesque en fanfare, un opéra de poche de Donizetti en un acte pose l’alternative ici formulée de façon cocasse entre « battre » et « être battu(e) » : Rita ou le mari battu. Rita battue par son premier mari, bat le second, mais le premier réapparaît… lequel choisir ? Marivaudage pétillant sur un sujet grave mené tambour battant par Vladik Poloniov au piano avec dans les rôles-titres Cécilia Arbel, Rémy Poulakis et Florent Leroux Roche. Autre œuvre en version de poche piano, dirigée et interprétée au piano par Vladik Polionov, I Pagliacci de Leoncavallo où la mise en abîme de la réalité et de la fiction se solde par une confusion tragique ; avec Juan Antonio Nogueira, Arnaud Hervé, Jennifer Michel, Florent Leroux Roche, Norbert Dol, Stéphan Poitevin, Lisa Dolgouchine (violoncelle) et le pianiste lui-même dans le rôle de Pagliaccio. Il met aussi en scène, en format de poche, le bouleversant opéra de Massenet inspiré par Les souffrances du jeune Werther de Goethe avec Rémy Poulakis et Sarah Laulan.

On renoue avec les agapes musicales, marque de fabrique du festival, grâce à l’« apérOpérette romantique » version viennoise, avec Cécilia Arbel et Mikhael Piccone accompagnés par le piano de Ludovic Selmi, puis avec le dîner/concert consacré au concert de l’ensemble Musicatreize dirigé par Roland Hayrabédian, Sei voci & sei celli,, chants de l’exil au travers des époques et des esthétiques. Toujours en dîner/concert, on s’immisce dans l’intimité de Bach et de ses amis avec Café Zimmermann. Pas d’été sans jazz ! Le Julien Brunetaud Trio nous fait sentir comme à la maison lors de l’apéroJazz Feels like Home.

Après le swing, le son de l’Espagne et de l’Amérique latine résonne dans le Duo Frictions de Sarah Laulan et Rémy Poulakis (aussi à l’accordéon). Un Pulso aux couleurs d’un été de renouveau !

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2021

Festival Durance Luberon
6 au 21 août
Divers lieux, Luberon
06 42 46 02 50 festival-durance-luberon.com

Photographie : Place de l’église de Grambois © Bertrand Perisson