Plus de 60 spectacles à la Biennale Internationale des Arts du Cirque, du 21 janvier au 19 février en PACA

Trois, deux, un… Cirque !

• 21 janvier 2017⇒19 février 2017 •
Plus de 60 spectacles à la Biennale Internationale des Arts du Cirque, du 21 janvier au 19 février en PACA - Zibeline

Le top départ est imminent pour la 2e édition de la Biennale Internationale des Arts du Cirque. Initiée en 2013 lors du Temps Fort Cirque de la capitale culturelle, la manifestation a vu le jour en 2015 et se pose désormais comme le plus grand festival de cirque au monde. Il ne s’agit pas d’une exagération à la marseillaise, quelques chiffres suffisent pour s’en convaincre : plus de 60 spectacles, des troupes venues des quatre coins du globe, des dizaines de représentations réparties dans 26 communes, sur les six départements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pendant un mois complet, c’est tout un territoire qui va vibrer au rythme du cirque. Et nul doute que le public répondra présent. « En 2015, nous avons rassemblé 85 000 spectateurs, soit un taux de remplissage de 85%, explique Guy Carrara, le directeur d’Archaos – Pôle Cirque Méditerranée, organisateur de la Biennale. On espère faire au moins aussi bien, si ce n’est mieux. » Au vu du choix et de la qualité des propositions à l’affiche, l’objectif est largement envisageable.

Temps sports et temps forts

Avec une quinzaine de lieux d’accueil et une trentaine de spectacles au programme, Marseille sera la ville-phare de l’événement. D’autant que la capitale du sport, qui sera lancée en janvier, viendra se télescoper avec les circassiens. Premier mix du genre, le 14 janvier, où une parade de cirque défilera du MuCEM au Vieux-Port, pour l’ouverture de cette année supposée sportive. Et en février aura lieu un tournoi de pyramide humaine, sur le modèle des castells catalans. Des collèges et des lycées y participeront, grâce aux interventions d’artistes qui, aux côtés d’enseignants de sport, ont animé des ateliers dans ces établissements.

Rayon spectacle, le village-chapiteaux sera installé sur les plages du Prado. Avec l’immanquable Secret (Temps 2), par Johan Le Guillerm et ses machines à cirque déroutantes. Ailleurs dans la ville, signalons à La Criée Limits, par les acrobates de Cirkus Cirkör ou au Merlan les suspensions de Yoann Bourgeois dans Minuit.

Du côté de Ouest Provence, le Festival Les Elancés (voir ci-contre) est de nouveau associé à la Biennale. On y retrouvera notamment le quatuor aérien du Cirque Poussière, à Istres et à Vitrolles. Dans le Vaucluse, la Garance à Cavaillon accueillera sous chapiteau Bestias, spectacle d’une véritable tribu de cirque, composée d’hommes et d’animaux. Il sera aussi programmé par La Passerelle à Gap, tout comme Santa Madera, un duo de roue cyr, à l’affiche également du Théâtre Durance à Château-Arnoux et du Bois de l’Aune à Aix. Dans le Var, on tournera en rond au Pôle Jeune Public du Revest avec Respire, du Circoncentrique, et on décollera à Châteauvallon avec Halka, par le Groupe Acrobatique de Tanger. Enfin, délire et émotions fortes garantis à Antibes, avec le tractopelle du Cirque Inextrêmiste dans Extension.

Tous en piste ? Prêts ? Partez !

JAN-CYRIL SALEMI
Janvier 2017

La Biennale Internationale des Arts du Cirque
du 21 janvier au 19 février
à Marseille et dans 25 autres villes de Provence-Alpes-Côte d’Azur
www.biennale-cirque.com

Photo : Secret (temps 2), Johann Le Guillerm -c- Philippe Cibille