Arabesques, mélanges subtils et rencontres fécondes à Montpellier du 10 au 22 septembre

Tout un monde

• 10 septembre 2019⇒22 septembre 2019 •
Arabesques, mélanges subtils et rencontres fécondes à Montpellier du 10 au 22 septembre - Zibeline

Pour la deuxième fois, Arabesques inaugure la saison automnale des rendez-vous culturels. montpelliérains. 14e édition, toujours portée et pensée par l’association UNI’SONS et son directeur Habib Dechraoui, elle irrigue la ville de musique, danse, théâtre, voguant vers le cinéma, le conte, l’art calligraphique, et fait escale du côté de tables rondes réunissant artistes et chercheurs, journalistes… C’est tout un monde qui débarque, qui se retrouve ici chez lui, renouant ses racines et inspirations, dans cette ville multiculturelle qui sait cultiver ses apports venus d’ailleurs.

Dès le premier soir (11 septembre) grand moment syrien à l’Opéra Comédie avec L’Ensemble Al-Kindi. Sheikh Hamed Daoud au chant extatique porte les fascinants tournoiements des Derviches tourneurs de Damas. Difficile de résister à l’esprit de communion qui se dégage des performances de l’Ensemble : les connaisseurs seront confortés et les novices conquis par ce concert d’ouverture.

Très belle concrétisation du pouvoir fédérateur de la musique, l’orchestre Orpheus XXI propose un dialogue entre les cultures chrétienne, juive et musulmane autour de la Méditerranée. Fondé par Jordi Savall (vièle à archet, lyre) après son passage dans la jungle de Calais, où il avait joué avec des réfugiés rencontrés sur place, l’orchestre associe désormais les membres habituels des concerts du catalan et des musiciens migrants (travail mené avec plusieurs associations). Pour ce concert événement (12 septembre), la chanteuse et oudiste syrienne Waed Bouhassoun donnera le ton.

Autre rencontre, autres métissages, le nouvel album d’Oum, véritable diva marocaine accueillie dans le vaste Amphi d’O, sous les étoiles du domaine départemental (20 septembre). Daba mêle les influences, traditionnelles avec des incursions du côté de la soul, du jazz, avec une pincée de transe électro. De quoi nous faire habilement glisser ensuite au Rockstore pour une soirée partagée par les trois DJ Habibi Funk (qui joue les tubes funks des années 80 enregistrés au Maghreb), Big Buddha (mixe des grooves du monde entier) et Ulysse Polpo (sets méditerranéens).

Le périple passera aussi par le Mali (22 septembre), conté par Jihad Darwiche (avec Tom Diakité à la kora) à travers le poème mandingue qui relate la fondation de l’empire du Mali par le roi Soundjata Keïta (épopée transmise oralement depuis le XIIIe s).

Des sons, des mots, mais aussi des corps : le Groupe acrobatique de Tanger rend hommage à l’acrobatie marocaine, véritable patrimoine national, avec Halka. Prouesses vertigineuses, qui racontent les traditions et l’ouverture d’un pays en mutation. (14 septembre)

Des images ? Il y en aura, avec les photographies de Mehdy Mariouch (Hôtel Mercure) et les films en avant-première de Hafsia Herzi (Tu mérites un amour) et Mounia Meddour (Papicha).

ANNA ZISMAN
Septembre 2019

Arabesques
10 au 22 septembre
Divers lieux, Montpellier
04 99 77 00 17 festivalarabesques.fr

Photo : Halka © Richard Haughton


La Panacée
14, rue de l’Ecole de Pharmacie
34000 Montpellier
04 34 88 79 79
lapanacee.org