Fin d'année suspendue au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée

Tous au muséeVu par Zibeline

• 15 décembre 2020⇒15 janvier 2021 •
Fin d'année suspendue au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée - Zibeline

Suite aux annonces gouvernementales, la réouverture du Mucem n’aura pas lieu le 15 décembre.


Le Mucem célébrera sa réouverture, le 15 décembre, avec des portes ouvertes gratuites de 16h à 20h30. L’occasion de se ruer (dans le respect des gestes barrières) pour voir enfin les nouvelles expositions, reportées pour cause de nouveau confinement.

Folklore, conçue en partenariat avec le Centre Pompidou-Metz, 360 œuvres et objets réunis par Jean-Marie Gallais et Marie-Charlotte Calafat, dont les productions d’artistes « folkloristes » de premier plan tels que Paul Gauguin, Vassily Kandinsky ou Constantin Brancusi. Un rendez-vous à l’interface entre histoire de l’art et sciences humaines.

Ainsi que Le grand Mezzé à la Galerie de la Méditerranée, préparée par Édouard de Laubrie, responsable du pôle « agriculture et alimentation » du musée, assisté d’un historien d’art, Lucas Gomez. Cette exposition semi-permanente sera consacrée à l’alimentation méditerranéenne, ce fameux régime crétois inscrit par l’UNESCO au patrimoine immatériel de l’humanité tant il est équilibré. Fruits, légumes, céréales, légumineuses, ail, huile d’olive, et très peu de chair animale… il a fait la preuve depuis des siècles de ses bénéfices pour la santé humaine ! Mais il est confronté aujourd’hui à toutes les dérives de la mondialisation, l’agriculture intensive destinée à l’exportation étant venue remplacer trop d’exploitations vivrières à taille humaine, souvent familiales.

Autour des expositions

Comme toujours, toute une programmation culturelle est concoctée par les équipes du Mucem en rapport avec la thématique des expositions. Ce seront notamment, vacances obligent, des propositions destinées au jeune public. Pour Folklore, des contes russes ou du centre de l’Europe, avec La baleine qui dit « vagues », ainsi qu’un spectacle de Guignol par l’excellente Cie Le montreur (du 27 décembre au 3 janvier). Pour Le grand Mezzé, des films d’animation suivis d’ateliers gourmands, avec l’association Nolimetangere et le collectif Dodeskaden (10 et 17 janvier). Les adultes de leur côté retrouveront les joies de la musique lors de concerts organisés par le Gmem-Centre national de création musicale : Électro-aimant, étonnante confrontation entre instruments traditionnels (galoubet, vielle à roue…) et univers numérique (le 14 janvier), puis l’exceptionnel sonneur de cornemuse Erwan Kerwarec accompagné de trois compères au biniou, bombarde et trélombarde (le 15 janvier).

Notez que les cycles de rencontre habituels du Mucem reprennent également : les Lundis d’après, le 4 janvier, avec les philosophes Stéphane Marchand et Ronan de Calan ; et Wâq du wâq, qui explore la notion de (dé)colonialité à travers spectacles et performances (l’invitée du 18 décembre sera Nermine El Ansari, une artiste égyptienne utilisant le dessin comme support de mémoire).

GAËLLE CLOAREC
Décembre 2020

Photo : Nicolas Boulard. Nuancier, 2020, Huile d’olive, verre. Production Mucem © Gilles Berquet

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org