ACID CANNES 2021 fait escale à Marseille, avec une sélection « radicale, musicale et furieusement désirante »

Tournée d’automne

• 21 octobre 2021⇒24 octobre 2021 •
ACID CANNES 2021 fait escale à Marseille, avec une sélection « radicale, musicale et furieusement désirante » - Zibeline

Après Paris et Nantes, L’ACID CANNES passe par Marseille du 21 au 24 octobre et s’installe à la Baleine et au Gyptis pour offrir l’intégralité de sa sélection 2021. Neuf longs métrages en avant-premières, accompagnés par leurs équipes qu’on pourra bien sûr rencontrer après chaque projection. Depuis 1992, l’Agence du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion se donne cette mission d’inscrire le cinéma indépendant dans l’action culturelle de proximité et de lui apporter plus de visibilité. L’ouverture et la clôture de la manifestation se feront au cinéma de la Belle de Mai.

Le 21 octobre avec le premier film de Laure Portier, Soy libre : portrait sur plusieurs années de son frère Arnaud, de la sortie de prison du jeune homme à son départ pour la jungle péruvienne, histoire émouvante d’une émancipation, y compris par rapport au projet même de sa sœur. Le 24 octobre, avec Aya de Simon Coulibaly Gillard, fiction qui suit une jeune Ivoirienne bien décidée à ne pas quitter sa presqu’île pourtant rongée peu à peu par l’océan. Entre les deux, sur le Cours Julien, on pourra voir sept autres films explorant le monde et le pouvoir du cinéma pour en rendre compte. Vedette de Claudine Bories et Patrice Chagnard où les réalisateurs, dans les Alpes suisses, gardent une vache-reine éloignée du troupeau parce que trop vieille ; ils nous font découvrir avec poésie et humour qu’on peut devenir l’ami d’un bovidé. Little Palestine, journal d’un siège tourné par le jeune Palestinien Abdallah Al-Khatib, qui n’avait jamais tenu une caméra avant de vivre le blocus intégral imposé par Bachar Al-Assad au camp palestinien de Yarmouk, et de prendre conscience de la nécessité de témoigner. Down with the King de Diego Ongaro qui met en scène un rappeur célèbre (incarné par Freddie Gibbs) en panne d’inspiration, las du système du showbiz, plaquant tout pour s’installer à la campagne. Ghost Song de Nicolas Peduzzi, musical et mélancolique, dans lequel la rappeuse OMB Bloodbath et William traînent dans un Houston underground et une Amérique au bord de l’apocalypse d’un ouragan annoncé. I Comete de Pascal Tagnati, chronique d’un village corse le temps d’un été, portraits en esquisses des habitants, radiographies de leurs relations souterraines. Vénus sur la rive de Lin Wang, intimiste et sociologique, dont la protagoniste Chichi est une fillette de 9 ans, partie vivre avec sa tante et sa cousine pendant l’hospitalisation de sa mère et qui songe à son avenir de femme dans la Chine des années 90. Enfin Municipale de Thomas Paulot, entre vrai-faux et faux-vrai : Laurent Papot, acteur bien connu, est payé par la production pour se présenter aux Municipales de la petite ville ardennaise de Revin et y mener une véritable campagne électorale. Une réflexion sur la vie politique de la France à travers une mystification.

Six premiers films, cinq fictions et quatre documentaires avec une grande porosité entre les genres, une sélection qui s’annonce passionnante, opérée par 14 cinéastes qui l’ont présentée comme « radicale, musicale et furieusement désirante » !

ELISE PADOVANI
Octobre 2021

ACID CANNES 2021/ 21-24 octobre
www.lacid.org/fr/agenda/reprise-acid-cannes-2021-marseille

Réservations : labaleinemarseille.com/les-evenements

 

Cinéma La Baleine
59 Cours Julien
13006 Marseille
04 13 25 17 17
labaleinemarseille.com

Cinéma Le Gyptis
136 rue Loubon
13003 Marseille
04 95 04 95 95
www.lafriche.org