Le Festival de Toulon toujours aussi riche

Toulon récolte les bonnes notes

Le Festival de Toulon toujours aussi riche - Zibeline

Le Festival de musique de Toulon orchestre la saison nouvelle entre concerts choisis, interprètes de haut vol et conférences éclairantes dans les diverses salles toulonnaises. Les deux concerts annulés en raison de la crise sanitaire ont été reportés en octobre et novembre. On aura donc « quand même » le bonheur d’écouter le subtil piano de Nelson Goerner (23 novembre) qui a encore enchanté le Festival de La Roque d’Anthéron en ouverture cette année, dans un programme qui permettra d’entendre toute la palette nuancée de l’artiste, avec des œuvres de Robert Schumann, Johannes Brahms, Franz Liszt, Léopold Godowsky. Auparavant, le 12 octobre, Frantz Baronti et Bertrand Massei au piano auront interprété les sublimes Préludes (Livres 1 & 2) de Claude Debussy, accompagnés par la conférencière Coline Miallier, inaugurant une série d’ateliers destinés aux élèves de l’option musique du Lycée Dumont d’Urville. Ce concert doublé (afin de recevoir le public dans les meilleures conditions) sera aussi l’occasion de la présentation de saison, rendue impossible par les évènements actuels.

Départ pour l’Italie avec l’orchestre de chambre I Solisti Veneti qui nous emportera dans les volutes aériennes et parfois acrobatiques de pièces de Vivaldi, Tartini, Paganini, …(18 janvier). Le partenariat avec le Conservatoire de Toulon présente une partie de son travail avec le « Concert des élèves » issus du Département Chant, Musiques anciennes et du Département Musique de chambre (30 janvier). Une Nuit du piano somptueuse s’annonce le 12 février avec master class publique et huit concerts. On entendra la jeune génération des virtuoses, tous récompensés par les plus hautes distinctions internationales, Nathalia Milstein, Adi Neuhaus, Sélim Mazari, et la superbe violoniste Maria Milstein… dans des œuvres de compositeurs russes, Tchaïkovski, Rachmaninov, Prokofiev, Scriabine, Stravinski… La musique ancienne trouve aussi son écrin grâce à l’ensemble Actéa 19 dirigé par Marie-Louise Duthoit qui nous entraîne dans un concert « spatialisé » de musiques française et anglaise du XVIIème, «À l’abordage ! », embarquement à bord de fiers navires pour aller vers la Nouvelle Amérique au temps d’Henri IV. Enfin, le 19 avril, le bel ensemble Café Zimmermann, Lorenzo Coppola, clarinette d’amour, Pablo Valetti, violon, Céline Frisch, piano-forte, nous feront entrer dans un salon viennois aux côtés de Mozart… Plaisirs de gourmets !

MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2020

Festival de musique de Toulon

Divers lieux, Toulon,
06 34 29 59 33 festivalmusiquetoulon.com

Photographie : (Festival Musique Toulon) Gershwin piano quartet © Andreas Zihler