La saison 2019-2020 de l'Opéra de Toulon

Toulon lyrique et symphonique

La saison 2019-2020 de l'Opéra de Toulon - Zibeline

Claude-Henri Bonnet a préparé pour son Opéra une saison à la fois très classique et très innovante !

La saison repose sur un carré lyrique qui traverse le XIXe siècle européen : Le comte Ory de Rossini, Les pêcheurs de perles de Bizet, La Dame de pique de Tchaïkovki et Andrea Chénier d’Umberto Giordano. En contrepoint, les concerts symphoniques mettent en valeur l’orchestre maison, notamment dans le 3e concerto de Rachmaninov, L’Oiseau de feu de Stravinski, la 2e symphonie de Brahms ou West side story de Bernstein… Des invités de marque se joignent aux musiciens : Richard Galliano et son accordéon virtuose, la mezzo-soprano Fleur Barron qui interprète le Poème de l’Amour et de la Mer, Adam Laloum qui joue un des plus émouvants concertos de Mozart, le 23e, qui devrait faire mouche sous ses doigts sensibles… ou Lambert Wilson dans des pièces chantées de Kurt Weill.

Populaire

L’Opéra de Toulon met à l’honneur depuis plusieurs saisons, se faisant l’écho du Châtelet parisien en matière de « Musicals », des œuvres de style populaire qui se rapprochent de la comédie musicale. On découvre, à l’automne, un nouveau Stephen Sondheim avec Into the Woods (1987), une relecture de contes enfantins à l’usage des adultes. Et on attend le printemps pour la création française, mise en scène par Olivier Bénézech, de South Pacific (1949) du tandem Rogers / Hammerstein : un grand classique de Broadway méconnu sous nos longitudes !

Contemporain-e-s

Autre vertu, trop rare, de la direction artistique, est de passer commande à des artistes contemporain-e-s : Camille Pépin a composé un Concerto pour marimba, harpe et orchestre, Lionel Ginoux une Sinfonietta et Hugo Gonzales Pioli une création orchestrale pour un ciné-concert autour de films de Charlie Chaplin.

On apprécie aussi l’accueil du Festival Présences féminines : une manifestation qui restaure l’image historique de la création féminine, programme des musiciennes et passe activement commande à des compositrices.

On n’oublie pas la collaboration avec le Festival de musique de Toulon (voir ci-contre), ni les

ballets, avec un très classique Casse-Noisette ou des créations de Marie Claude Pietragalla et d’Emiliano Pellisari.

JACQUES FRESCHEL
Octobre 2019

Opéra de Toulon
04 94 92 70 78
operadetoulon.fr

Photo : Le comte Ory ©Vincent Pontet

Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78
04 94 93 03 76
www.operadetoulon.fr