Le 3e focus méditerranéen du Théâtre Liberté, du 10 au 15 mai à Toulon, sera consacré à l'Egypte

Toulon à l’heure égyptienne

• 10 mai 2016⇒15 mai 2016 •
Le 3e focus méditerranéen du Théâtre Liberté, du 10 au 15 mai à Toulon, sera consacré à l'Egypte - Zibeline

Après la Turquie et l’Italie, le Liberté, scène nationale de Toulon, consacre son 3e focus méditerranéen à l’Égypte. « C’est l’occasion de faire naître des projets et de booster notre créativité » précise Pascale Boeglin-Rodier, co-directrice du théâtre toulonnais. Du 10 au 15 mai, le temps fort essaime sur le territoire une multitude de propositions grâce à la participation de tous les acteurs culturels de Toulon Provence Méditerranée. Ce qui accroit sa visibilité (l’opération est ficelée hors des programmes annuels), engendre des collaborations inédites et permet de décloisonner les genres dans des lieux fortement identifiés. À l’Hôtel des arts, pas d’exposition d’un artiste égyptien, mais une performance chorégraphique in situ de Mohamed Fouad ; à Châteauvallon – scène nationale, pas de représentation théâtrale ou de concert, mais une installation sur le site conçue par Metaxu (Taxiphone) et une balade urbano-champêtre avec l’auteur Paul-Hervé Lavessière (Metavallon) depuis la place du Globe jusqu’aux collines d’Ollioules. La Maison de la Photographie choisit de regarder dans le rétroviseur plutôt que de prospecter du côté de la scène contemporaine en présentant l’un des tous premiers reportages photographiques réalisé en Égypte en 1849/1850 par Maxime Ducamp, accompagné alors par son ami Gustave Flaubert qui écrira Voyage en Égypte en 1851… Le Conservatoire de TPM joue hors les murs, investissant le hall du Liberté pour un concert donné par Fouad Didi, musicien et enseignant, et son orchestre arabo-andalou constitué de douze élèves. Dans la foulée, le Liberté accueille François Cervantes et Hassan El Geretly, artiste phare de la scène indépendante égyptienne, pour Le Prince séquestré, dialogue entre deux amis sur fond de révolution. Jean-Pierre Moulères prolonge sa conversation poétique avec les habitants de Toulon -initiée dans le cadre du Théma « Des mots pour le dire » (lire https://www.journalzibeline.fr//critique/la-legende-des-gens/)- en invitant Sondos Shabayek à présenter son travail issu de ses rencontres avec les Cairotes. L’ensemble formant un état des lieux sensible en miroir du portrait sensible des toulonnais. Enfin, les écrans du cinéma Le Royal comme les écrans vidéo du Liberté se mettent aussi à l’heure égyptienne avec un programme de longs et de courts métrages.

En 2017, ce Rendez-vous en Méditerranée prendra les couleurs du Liban mais, en attendant, le Liberté ouvrira sur son site un espace de liberté et d’expression pour les artistes, recueillant leurs photos, textes et vidéos. Comme le prolongement du dialogue créé lors des trois premiers focus.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mai 2016

Rendez-vous en Méditerranée : l’Égypte
10 au 15 mai
www.théâtre-liberte.fr et sur tous les sites des lieux partenaires

Photo : ElectroChaabi © X.D-R

Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr