Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

16e Festival des cinémas d’Afrique du Pays d’Apt, du 9 au 16 novembre

Toiles d’Afrique

• 9 novembre 2018⇒16 novembre 2018 •
16e Festival des cinémas d’Afrique du Pays d’Apt, du 9 au 16 novembre - Zibeline

Quinze pays d’Afrique sont représentés pour les quinze ans du Festival des cinémas d’Afrique du Pays d’Apt. Belle équation, avec une nette prédominance pour les films provenant de nations situées au sud du Sahara, et un mélange égalitaire entre fictions et documentaires, longs et courts métrages. La programmation privilégie, et c’est ce qui fait le sel de la manifestation, des films très récents, pour beaucoup inédits en France. Une vingtaine de réalisateurs seront présents lors des 60 projections, et une « Leçon de cinéma » (entrée libre) sera dispensée par Malek Bensmaïl (15 novembre), dont le dernier documentaire, La Bataille d’Alger, un film dans l’Histoire (2017), sera diffusé durant le festival (14 et 15 novembre, à voir avec La Bataille d’Alger, de Gillo Pontecorvo, fiction matrice de la réflexion menée par le cinéaste algérien, film polémique sorti en 1966).

L’Égyptien Abu Bakr Shawky sera présent aussi pour présenter son film en avant-première (le 10 novembre, avant sa sortie le 21 en France). Yomeddine, sélectionné en compétition officielle cette année à Cannes, est son premier film de fiction. Comme son précédent documentaire The Colony, il aborde le douloureux sujet de la lèpre à travers le voyage en charrette de Beshay, survivant mutilé par la terrible maladie et Obama, jeune orphelin.

Autre avant-première, le film du gréco-sud-africain Étienne Kallos, Les moissonneurs (sortie le 20 février 2019). Lui aussi passé par le documentaire, il s’intéresse pour son premier long-métrage à l’adolescence, aux difficultés de se faire accepter dans sa propre famille, à la jalousie provoquée par l’arrivée d’un jeune orphelin qui ravira l’attention des proches de Janno, dans la bulle sociale d’une communauté afrikaner isolée.

Hawa Essuman, kenyane, et Anjali Nayar, qui vit entre Montréal et Nairobi, signent un documentaire brossant le portrait de l’activiste libérien Silas Siakor, militant contre l’abatage clandestin du bois dans son pays. Un combat incessant, qui mène Silas à devenir un porte-parole de la défense de l’environnement au niveau mondial, contre les lobbys et les multinationales.

Sur la toile, l’Afrique d’aujourd’hui est à découvrir dans toute sa complexité et sa diversité.

ANNA ZISMAN
Novembre 2018

Photo: Yomeddine, de Abu Bakr Shawky © Desert Highway Pictures

16e Festival des cinémas d’Afrique du Pays d’Apt
9 au 16 novembre
Cinéma Le César, Apt
07 82 64 84 99
africapt-festival.fr


Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt
12 place Jules Ferry
84400 Apt
07 82 64 84 99
http://www.africapt-festival.fr/