Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

« Quatre mois de programmation riche, éclectique et gratuite » au Couvent Levat, Cité d'artistes à Marseille

Street art au jardin

• 19 mai 2019, 26 mai 2019, 7 juin 2019⇒9 juin 2019 •
« Quatre mois de programmation riche, éclectique et gratuite » au Couvent Levat, Cité d'artistes à Marseille - Zibeline

La Ville de Marseille a confié pour 3 ans le Couvent Levat, situé dans la rue du même nom à la Belle-de-Mai, à l’association Juxtapoz, pour en faire une Cité d’artistes. Sur les 2000 m2 de bâtiments et 17 000 m2 de jardins ayant appartenu à la Congrégation des sœurs Victimes du Sacré Cœur de Jésus, acquis par la municipalité, la structure a imaginé une Cité d’artistes et ouvert les lieux au public. La directrice Karine Terlizzi assure que les relations avec les habitants du quartier sont « aujourd’hui bien meilleures, après une arrivée très rock’n roll : ils se sont rendu compte que nous ne voulons pas garder le seul espace vert du secteur pour nous ». 30 000 visiteurs ont été accueillis l’an dernier, et avec les beaux jours, les horaires d’ouverture s’élargissent du mercredi au dimanche, de 12h à 22h.

Pas d’exposition cette année comme c’était le cas en 2018, mais Karine Terlizzi promet « quatre mois de programmation riche, éclectique et gratuite ». Des street-artists réputés -dont Mahn Kloix et Gütan à qui l’on doit l’exceptionnelle tortue marine rue Vian- se succéderont pour réaliser des fresques sur un mur de belle taille. Chaque fin de semaine sont prévus une série de concerts, DJ set, spectacles ou conférences, à commencer par le coup d’envoi Too Much, du 17 au 19 mai. Le Couvent Levat participera à la 19e édition de la Belle Fête de Mai le 26 mai. Le week-end du 7 au 9 juin sera consacré aux cultures urbaines, avec marché hip-hop, jam de graffiti, et projection du documentaire de Jérôme Thomas Sky’s the limit. La programmation se poursuivra au rythme des propositions émanant de la Cité d’artistes, ou de partenaires, dont Africa Fête (15 au 30 juin) et le Féministival (13 & 14 juillet).

Tout l’été, les visiteurs pourront profiter des espaces de pique-nique, de coins ombragés propices à la lecture, des suggestions culinaires du duo de restaurateurs A.L.F., ou bien boire une bière ultra-locale, la brasserie Rubé étant voisine. Attention à ne pas endommager les rosiers ou les plantes aromatiques (jeux de ballons interdits), entretenus par le jardinier et écologue Jérémie Frémont.

Quant à l’avenir du Couvent Levat et de ses somptueux jardins, il est toujours suspendu à une décision de la Ville, le bail de Juxtapoz devant s’achever en avril 2020. Pourvu que les prairies, potagers partagés et vergers soient respectés, les riverains y verraient bien une bibliothèque municipale, équipement qui manque cruellement dans le 3e arrondissement, le plus pauvre de France.

GAËLLE CLOAREC
Mai 2019

atelier-juxtapoz.fr

Photo : Jardins du Couvent Levat -c- G.C.