Le Ballet National de Marseille en visibilité restreinte

Saison de transition

Le Ballet National de Marseille en visibilité restreinte - Zibeline

Le Ballet National de Marseille prend ses marques avec ses nouveaux directeurs, Emio Greco et Pieter Scholten ; alors même que les pièces de Frédéric Flamand n’ont jamais autant tourné à l’étranger (Orphée est actuellement en tournée en Chine) et que Elegie la pièce qu’il avait commandée à Olivier Dubois est programmée en Allemagne et en France ces prochains mois, la visibilité du Ballet National de Marseille dans la région est pour l’heure très restreinte. Ce qui n’a rien d’étonnant, vue la lenteur des tutelles à nommer un successeur, et les mois passés sans directeur !

Ainsi Scholten et Greco veulent amplifier les accueils studio et les ouvertures qui en découlent, mais n’ont pu encore arrêter un calendrier. Même si quelques dates sont sûres : un Winter Festival va se mettre en place à Marseille, avec trois jours pleins de spectacles, les 12, 13 et 14 décembre ; la très belle exposition de Chiharu Shiota à la Vieille Charité continue jusqu’au 19 oct. Mais il faudra attendre le printemps pour que le BNM danse à la Criée et à l’Opéra. Un triple programme Le Corps du Ballet, reprise variée d’un concept mis au point en 2011 par Greco et Scholten pour le ballet de Monte Carlo, une création intitulée Two et Metric Dozen de Richard Siegal.

Cet été, Titanic de Frédéric Flamand tournera encore, et on pourra le voir à Châteauvallon : le BNM a de la chance avec son ancien directeur, qui n’est pas parti comme ses prédécesseurs avec son répertoire, sans lequel ils auraient bien peu à danser !

AGNES FRESCHEL
Septembre 2014

Ballet National de Marseille
04 91 327 327
www.ballet-de-marseille.com

Photo : Exposition-de-Chiharu-Shiota-c-VG-Bild-Kunst