Tchernobyl et Fukushima au programme du cinéma Utopia les 21 et 22 avril

Sad birthdays

• 21 avril 2016⇒22 avril 2016 •
Tchernobyl et Fukushima au programme du cinéma Utopia les 21 et 22 avril - Zibeline

26 avril 1986, Tchernobyl, Ukraine : le réacteur n°4 se trouve hors contrôle, le cœur de la Centrale atomique entre en fusion. 11 mars 2011, Japon : un séisme suivi d’un tsunami provoque les fusions totales des cœurs de deux réacteurs de la Centrale de Fukushima. Deux catastrophes majeures, classées au niveau le plus élevé dans l’échelle internationale des événements nucléaires, dont le cinéma Utopia commémore les tristes anniversaires – trente ans après pour la première, presque cinq pour la seconde-  par la projection de deux documentaires, les 21 et 22 avril prochains.

Le 21 avril à 20h20, ce sera Welcome to Fukushima d’Alain de Halleux qui, pendant deux ans, dans la petite ville de Minamisoma près de la Centrale en attente de démantèlement, a écouté ceux qui vivent au quotidien l’angoisse des radiations, se défiant des infos officielles et assistant impuissants au bouleversement traumatisant des paysages. La séance s’enrichira d’une rencontre avec des membres de la Coordination anti-nucléaire du Sud-est. Occasion de débattre de la situation locale dans une région située au centre du triangle atomique formé par les sites de Marcoule, Tricastin et Cadarache.

Le 22 avril à 18h30, en présence de  Marie Hélène Mancinho, ingénieure spécialisée en économies d’énergies et systèmes de production renouvelables, présidente de l’association A V E N I R, et d’une représentante de la CRIIRAD, on pourra découvrir l’adaptation à l’écran par Pol Cruchten du livre de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015 : La Supplication. Comme l’écrivaine biélorusse, le cinéaste, à travers cette «chronique du monde après apocalypse», met en évidence les souffrances et le courage de gens ordinaires placés dans une situation qui ne l’est plus, donnant à son film une universalité bouleversante.

Il est des anniversaires qui n’appellent ni champagne ni sourire mais peut-être encore quelques vœux ! De transparence, d’humanité, d’intelligence, de rationalité scientifique à plus long terme que celui du bénéfice immédiat des industries.

ELISE PADOVANI
Avril 2016

Photo (C) Red Lion-Luxembourg

Cinéma Utopia
4 rue des Escaliers Sainte Anne
84000 Avignon
04 90 82 65 36
www.cinemas-utopia.org/avignon/