Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Des Rives, dialogue entre les cultures d'Europe et de Méditerranée, par la photographie

Rives

• 1 octobre 2016, 3 novembre 2016, 15 décembre 2016 •
Des Rives, dialogue entre les cultures d'Europe et de Méditerranée, par la photographie - Zibeline

Des Rives est une nouvelle manifestation consacrée à la photographie contemporaine, qui s’inaugure à Marseille. Portée par Le Percolateur, espace de formation, lieu de diffusion et de résidence né en 2012, elle entend sensibiliser un large public à la création photographique en Europe et en Méditerranée, dans le but de contribuer au dialogue entre les différentes cultures de l’espace euro-méditerranéen. Marco Barbon, directeur artistique du Percolateur, constate dans les Bouches-du-Rhône « un bon dynamisme dû à la présence de plusieurs structures actives dans le domaine de la photographie, et un grand nombre d’artistes dont le travail est remarquable. Des Rives a l’ambition d’y contribuer, avec une approche originale de l’œuvre de chaque invité et une dimension résolument internationale. »

Cette contribution ne prend pas la forme d’une exposition, comme c’est souvent le cas, mais d’un cycle de rencontres avec des photographes renommés. Entièrement gratuit, il se tiendra successivement, jusqu’en mars, dans quatre lieux partenaires : le MuCEM, la BMVR Alcazar, l’ENSP d’Arles et Sciences Po Aix. L’idée étant d’interroger le travail des artistes sur le temps long, sans forcément se focaliser sur leur actualité la plus récente. Premier rendez-vous le 1er octobre au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, avec le photographe et cinéaste slovaque Martin Kollar, lauréat du Prix Elysée 2015. Le 3 novembre, c’est l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie qui accueillera Philippe Chancel. Son oeuvre rapproche le photojournalisme de l’art, en interrogeant le spectacle du pouvoir, notamment dans les régimes dictatoriaux, ainsi que les zones oubliées par les médias, ou au contraire surexposées. Sa consoeur Fatima Mazmouz prendra le relais le 15 décembre, à la Bibliothèque de l’Alcazar. « L’une des rares artistes maghrébines à se photographier nue », selon Yann Tostain, aux origines du projet Des Rives avec Marco Barbon, elle aborde avec une ironie marquée des sujets brûlants, tels que l’avortement ou la grossesse.

Après les fêtes, se succéderont Massimo Vitali, dont les tirages s’arrachent à des prix vertigineux chez les collectionneurs, Valérie Jouve, à la démarche anthropologique assurée, Zineb Sedira (déjà présente à Marseille lors de la Capitale Européenne de la Culture en 2013), et enfin Lorenzo Vitturi, jeune vénitien porté sur l’organique et le design.

Pas de fil rouge, donc, pour cette première, mais les organisateurs « se réservent la possibilité de consacrer chaque édition à une thématique particulière. » Les rencontres seront enregistrées et diffusées sur un site internet dédié, assorties d’une double publication aux Éditions Filigranes en France, et Postcart en Italie. Pour aller plus loin, photographes professionnels et amateurs avancés auront la possibilité de participer à deux workshops (payants) : avec Philippe Chancel du 4 au 6 novembre, et Lorenzo Vitturi du 23 au 26 mars.

GAËLLE CLOAREC
Septembre 2016

Photos : Datazone / Fukushima. The irresisible power of nature. 2011 -c- Philippe Chancel et Piscinao de Ramos, Brasil. 2012. Beach series -c- Massimo Vitali
http://www.desrives.net/

piscinao-de-ramos-brasil-2012-beach-series-c-massimo-vitali


Bibliothèque de l’Alcazar
14 Cours Belsunce
13001 Marseille
04 91 55 90 00
http://www.bmvr.marseille.fr/


ENSP
16 Rue des Arènes
13631 Arles
04 90 99 33 33
www.ensp-arles.fr


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org


Institut d’Etudes Politiques
25 rue Gaston de Saporta
13100 Aix en Provence
04 42 17 01 60
www.sciencespo-aix.fr