Le Théâtre du Bois de l'Aune au cœur d'une saison riche et éclectique

Revenir au théâtre, tout simplement

Le Théâtre du Bois de l'Aune au cœur  d'une saison riche et éclectique - Zibeline

Malgré les incertitudes, le Bois de l’Aune tient le cap de la richesse, la diversité, la convivialité, l’ouverture au monde, et toujours dans une gratuité qui met l’art à la portée de tous.

Entre les « on s’est dit que », « puis non », « puis si », « presque », « autrement », de son édito de rentrée,  directeur du Théâtre du Bois de l’Aune traduit tous les bouleversements et atermoiements que la crise sanitaire a engendrés. Se refusant à entrer dans l’opportunisme des peurs, des terminologies et problématiques douteuses surexploitées aujourd’hui, il prône la liberté de la création, qui s’attache ou non à l’actualité, à la nécessité du partage des émotions, des réflexions que les représentations avec spectateurs et artistes permettent. Du coup, la programmation couvre l’année entière, de septembre à juin, renoue avec les rendez-vous « traditionnels » du Bois, ses rencontres, ses ateliers, ses Rebonds, – au cours desquels un artiste vient lire uPatrick Ranchain,n texte qu’il souhaite mettre en scène, qu’il a parfois écrit, ou tout simplement parce qu’il l’aime et tient à le partager -, suivis de discussions impromptues autour d’un verre, conversations qui s’aiguisent aux « cafés gourmands », les mots faisant partie des mignardises ! Les mercredis et vacances scolaires connaîtront de nouveau les projections des Petites Bobines, et leurs pépites du cinéma jeunesse.

Un théâtre habité

Un atelier d’écriture sera mené par l’auteure Sabine Tamisier. Des projets collectifs et participatifs viendront apporter leur vie au théâtre, qui est devenu au fil des ans un vrai laboratoire de création. Les installations éphémères d’Élise Vigneron qui moule (lors d’ateliers avec des spectateurs) ses marionnettes de glace, accompagneront son spectacle Anywhere. Le travail du danseur et chorégraphe Taoufiq Izeddiou qui anime de nombreux stages avec les personnes du Jas de Bouffan, donnera lieu à la création de son étonnant 100 pas presque, sur les musiques interprétées par Pascal Charrier (accompagné par des musiciens professionnels et amateurs). Il s’agit de faire avancer le plus lentement possible un groupe de danseurs sur cent mètres… pied de nez à une civilisation toujours pressée ! Les résidences d’artistes permettront de voir des lectures préparatoires, des étapes de travail, des créations… Élise Vigneron, Mohamed El Khatib, Alain Béhar, fidèles du Bois de l’Aune, y prépareront et peaufineront leurs projets dont le théâtre aura souvent la primeur.

Des habitués

Au premier plan des habitués, outre les spectateurs, l’Association des Amis du Bois de l’Aune s’implique quotidiennement dans la vie du théâtre. Puis il y a les troupes nouvelles et celles qui, année après année, viennent offrir leurs créations. Reviendront ainsi les pas de danse de Georges Appaix qui n’en finit pas de dérouler son poétique alphabet (XYZ, ou comment parvenir à ses fins), Jeanne Béziers qui reprend Anne ma sœur Anne, dans un esprit potache et délirant, Josette Baïz et sa troupe, Grenade, dans la chorégraphie ébouriffante d’Ohad Naharin, Kamyot, Danio Manfredini qui évoque la naissance de sa Vocazione, Christian Mazzuchini et sa verve langagière dans Je suis venu vous dire, la troupe du tg Stan dans un Poquelin IIL’avare et Le Bourgeois gentilhomme sont génialement bousculés, Jonathan Capdevielle dans une interprétation onirique de Sans famille (Hector Malot) avec Rémi… Comment tout citer ? Musique, théâtre, cirque, arts croisés, inclassables, tout est là qui nous attend !

MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2020

Théâtre du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence
04 88 71 74 80 boisdelaune.fr

Photographie : Vocazione © Agnes Dorkin

Théâtre du Bois de l’Aune
1 Place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
04 88 71 74 80
boisdelaune.fr