Les Scènes d'Avignon montent un programme de lectures dans le Cloître du Palais des Papes

Respirer au théâtreVu par Zibeline

• 16 juillet 2020⇒23 juillet 2020 •
Les Scènes d'Avignon montent un programme de lectures dans le Cloître du Palais des Papes - Zibeline

Les Scènes d’Avignon montent un programme de lectures dans le Cloître du Palais des Papes.

Entrée libre sur réservation. Une bien petite contrainte pour se consoler d’un été sans les joies du Festival d’Avignon, dans la relative fraîcheur du Cloître du Palais des Papes. Pas de In, pas de Off en raison de la crise sanitaire ? Ce n’était, pour les théâtres historiques de la ville, tout simplement pas possible de laisser les spectateurs totalement sur leur faim. Aussi Serge Barbuscia, directeur du Théâtre du Balcon, a-t-il mis sur pied avec les autres membres des Scènes d’Avignon (Théâtre des Carmes, Théâtre du Chêne Noir, Théâtre du Chien qui Fume, Théâtre des Halles), un cycle de lectures « axé sur la mise en lumière de textes inédits ».

En considérant cette manifestation, joliment nommée Le souffle d’Avignon, comme un élan vers l’avenir, appuyé aux bases de leur art. Car « à la genèse de toute création théâtrale » se trouvent les auteurs. L’idée est de « faire se rencontrer metteurs en scène, comédiens et public. Ce projet permettra de faire entendre pour la première fois un texte et pour l’auteur envisagé une 2e étape d’écriture. Pour un metteur en scène d’entendre le texte par la distribution envisagée. Ces lectures permettront des étapes de travail indispensables qui n’ont pu avoir lieu pour cause de confinement. »

Sujets de société, Lumières et mises en abyme

Signe des temps, les thèmes ont souvent trait à des questions traversant obstinément le XXIe siècle, tant qu’une réponse satisfaisante ne leur sera pas apportée. Ainsi de l’œuvre qui ouvrira Le souffle d’Avignon, signée Pierre Notte : L’homme qui dormait sous mon lit, mise en voix par Serge Barbuscia, est une « fantaisie macabre » sur les migrants, victimes d’une géopolitique aussi hypocrite que toxique. Le directeur du Balcon présentera aussi un texte d’André Benedetto, Le jeune homme exposé, inspiré par le meurtre du militant altermondialiste Carlo Giuliani, lors du sommet du G8 en 2001 à Gênes. Tandis que Collapsus, texte d’Éric Bu et Laura Léoni, traite de fin du monde dans un contexte électoral houleux, et que Coupable, adapté par Jean Paul Lilienfeld d’un roman de Jean Teulé, évoque les violences conjugales.

Certains ont préféré plonger dans l’épaisseur des siècles, demandant aux Lumières d’éclairer des troubles intemporels. Alain Timár* a choisi de diriger la lecture d’un texte de Frédéric Pagès, Descartes et Christine, Reine de Suède. Le fantasme d’un vieux philosophe poursuivi par une jeune et belle souveraine ? Julien Gélas a quant à lui opté pour Spinoza, lui aussi bousculé par une femme, Louise d’Aurémont… D’autres pratiqueront la mise en abyme, à l’instar de Gérard Vantagiolli et son texte Les petits adieux, métaphore du théâtre au théâtre. La soirée de clôture, quant à elle, rendra hommage avec Serge Valletti à un illustre prédécesseur qui a encore bien des choses à nous dire : Aristophane.

GAËLLE CLOAREC
Juin 2020

* À noter : Alain Timár présentera également la création de Sosies, écrit par Rémi De Vos, les 28 & 29 juillet. En résidence à Châteauvallon-scène nationale pour la prochaine création d’Alain Timár, la Cie du Théâtre des Halles s’est donné tous les moyens pour que le spectacle soit bien créé cet été, comme prévu depuis deux ans, lorsque le metteur en scène a commandé un texte à Rémi De Vos. Pari tenu, malgré tous les contretemps survenus ces derniers mois. Sosies, c’est l’histoire de cinq personnages, dont deux se prennent pour d’autres. L’un est Gainsbourg, l’autre est Johnny… Grinçante et drôle, la pièce aborde ce qui a trait à l’identité, réelle et fantasmée. A.Z.
Cf notre entretien avec l’artiste : https://www.journalzibeline.fr/societe/festivals-davignon-transformer-le-cauchemar-en-reve-2/
28 & 29 juillet au Théâtre des Halles

Le souffle d’Avignon
16 au 23 juillet
Cloître du Palais des Papes, Avignon
04 90 85 00 80
scenesdavignon.com

Photos : Laura Léoni © Lisa Lesourd et Serge Barbuscia © Gilbert Scotti

Théâtre des Halles
4 rue Noël Biret
84000 Avignon
04 90 85 52 57
http://www.theatredeshalles.com/