Sur les traces de Marie-Madeleine avec le violoncelle d'Eric-Maria Couturier

Résonances d’été

• 18 juillet 2020⇒19 juillet 2020 •
Sur les traces de Marie-Madeleine avec le violoncelle d'Eric-Maria Couturier - Zibeline

L’association echo-in propose un double évènement au cœur de la montagne de la Sainte-Baume, s’inspirant de la figure de Marie-Madeleine à laquelle le massif doit son nom. D’abord, le personnage est abordé dans la complexité de ses représentations grâce à une conférence de Pascale Léger, forte d’une documentation iconographique foisonnante que l’on peut retrouver dans son ouvrage Marie-Madeleine, l’amour a tant de visages (chez Almora Éditions, 2019). À travers l’étude de la vie de cette femme, considérée tour à tour comme une pécheresse repentie, une sainte, l’amante du Christ, son disciple préféré, une mystique illuminée, se dessine la manière de rendre compte de la féminité et du rôle des femmes. Aura-elle été simplement une femme libre dont l’indépendance était inenvisageable en son temps ? La foule de références témoigne en tout cas, combien elle a inspiré artistes, penseurs, philosophes…

On quittera la Grange de l’Hostellerie de la Sainte-Baume pour sa petite chapelle après une dégustation conviviale proposée par Jérémie Debayle de La Toque Itinérante, pour le concert qui a dû se replier de la grotte mythique de la Sainte dans la chapelle (en raison de travaux de sécurisation du site). Le subtil violoncelle d’Éric-Maria Couturier arpentera les Six Préludes des Suites pour violoncelle seul de Jean-Sébastien Bach. À l’époque de leur composition, le violoncelle était plutôt considéré comme un instrument d’accompagnement, et le Cantor lui rendit sa juste place. Parallèle avec le sort de Marie-Madeleine que ce choix ? Un septième prélude naîtra des six premiers, en référence à la légende qui raconte que sept fois par jour, les anges élevaient Marie-Madeleine jusqu’au somment de la montagne pour rejoindre son Bien-Aimé. Des haïkus répondent aux improvisations et la magie opère…

Les « Sept Préludes » seront redonnés le lendemain au Temple de Lourmarin.

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2020

Un soir d’été avec Marie-Madeleine
18 juillet

18h conférence Grange de l’Hostellerie
22h concert Chapelle de l’Hostellerie
Sainte-Baume

19 juillet

19h30 Temple de Lourmarin

Réservations obligatoires
06 81 45 60 echo-in.live/

Photographies
Montagne Sainte-Baume © Almaz Vaglio
Eric-Maria Couturier © X DR