16e édition de CineHorizontes, du 9 au 17 novembre à Marseille

Rendez-vous ibériques

• 9 novembre 2017⇒17 novembre 2017 •
16e édition de CineHorizontes, du 9 au 17 novembre à Marseille - Zibeline

Abracadabra ! C’est par cette formule magique, adoptée par Pablo Berger pour titrer son 3e long métrage, que s’ouvrira le 9 novembre au cinéma Le Prado la 16e édition de CineHorizontes, le Festival Espagnol de Marseille. Une ouverture sous le signe de l’audace d’un réalisateur qui aime bousculer les genres et les codes. Après le tauromachique et poétique Blancanieves (2013), film muet en noir et blanc,  Abracadabra (qui ne sortira sur les écrans français qu’en janvier 2018) mêle drame amoureux, comédie fantastique, thriller psychologique. Antonio della Torre y incarne un macho « de base » qui, à la suite d’une séance d’hypnose, va se révéler autre, faisant naître chez sa femme (Maribel Verdú) incrédulité et espoir.

Jusqu’au 17 novembre, à Marseille et dans 6 villes de la Région, le festival, au fil de ses diverses compétitions offrira aux aficionados bien d’autres inédits et avant-premières ! D’une part, découverte de la production cinématographique récente, de l’autre, retour sur l’histoire du cinéma espagnol dans l’Histoire avec un cycle spécial « Liberté, libertés/ 1970-1980 : du cinéma contre Franco au cinéma sans Franco », réunissant les grands films emblématiques de la pré puis post transition démocratique. Ainsi le 9 novembre, on retrouvera le documentaire de Basilio Martín Patino : Cancionés para después de una guerra (1976) qui par le recours aux chansons populaires d’après-guerre, donne aux images censurées un sens nouveau. Les 12 et 15 novembre, les comédies débridées des années 80, et le 12 novembre deux docs d’aujourd’hui qui regardent cette période avec plus de recul : Caballo de viento de Moisés Salama (2016) et Lesa Humanitat de Hector Faver (2017).

Retour également sur les 36 ans de carrière du réalisateur-scénariste-producteur, Fernando Trueba, invité d’honneur de Cinehorizontes, auquel sera rendu un hommage spécial. Retour aussi sur l’œuvre du cinéaste-mime-poète-acteur franco-chilien Alejandro Jodorowsky, un jeune homme de 88 ans, qu’on pourra rencontrer au cinéma Les Variétés et à la BMVR Alcazar, durant le traditionnel week-end prélude au festival des 4 et 5 novembre, organisé en collaboration avec Cinépage.

Le regard sur le cinéma d’Amérique latine se portera cette année sur Cuba, occasion d’une soirée festive, cinématographique, gastronomique et musicale le 11 novembre à L’Alhambra.

Parmi les nombreux invités, notons : José María (scénariste de El fin de ETA ), Miguel Ángel Rosalès (réalisateur de Gurumbé), Mikel Rueda (réalisateur de Nueva York. Quinta Planta), Juan Diego (un acteur qui en 44 ans de carrière a côtoyé les plus grands), Álex de la Iglesia qui donnera une leçon de cinéma le 13 novembre. Sans oublier la marraine de l’édition 2017, une des Julieta d’Almodovar : Emma Suárez. On pourra apprécier son talent dans deux films où elle incarne une amnésique (L’écureuil rouge de Julio Modem, 1993) et une mère intrusive et manipulatrice (Les Filles d’avril de Michel Franco, 2017)

La grande Compétition donnera un Horizon d’or à un des 7 inédits en lice, 5 films seront soumis au choix du jury documentaires, 8 à celui des prépas du Lycée Thiers dans la section courts-métrages. La section Opera Prima disparaissant pour des raisons économiques.

Musique, déhanchements et bombas latinas pour la soirée de clôture le 17 novembre au Prado avec Sexo, maracas y Chihuahuas, le film documentaire de Diego Mas Trelles sur Xavier Cugat, roi incontesté du mambo de 1930 à 1960 :  une touche de légèreté à côté des moments d’émotion et de gravité.

Dans le contexte politique difficile de l’Espagne aujourd’hui, comprendre la diversité du pays à travers l’histoire et la diversité de son cinéma paraît encore plus important que d’ordinaire.

ELISE PADOVANI
Octobre 2017

CineHorizontes
9 au 17 novembre

Le programme détaillé se trouvera fin octobre sur cinehorizontes.com

Photo : Abracadabra, de Pablo Berger -c- Version Originale – Condor