Les 21e Rencontres d'Averroès : «D'autres Méditerranées ?»

Rencontres des Méditerranées

• 7 novembre 2014⇒30 novembre 2014 •
Les 21e Rencontres d'Averroès : «D'autres Méditerranées ?» - Zibeline

C’est un homme de radio qui prend la relève de Thierry Fabre à la tête des Rencontres d’Averroès, organisées par Espaceculture Marseille. Emmanuel Laurentin, animateur de La fabrique de l’histoire sur France Culture depuis 1999, et du cycle Le temps des archives au MuCEM depuis 2013, ouvre cette année les débats aux «autres Méditerranées». Comment ? La mare nostrum n’est-elle pas unique en son genre ? Pour Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture qui coproduit désormais les Rencontres, il est «d’autres bassins de culture, de conflits et de métissages», d’autres «carrefours de commerce et d’idées», «d’autres endroits où se sont inventées des relations de voisinage inédites entre populations différentes». Ainsi la mer de Chine méridionale ou les Caraïbes… autant d’espaces tumultueux à explorer lors de cette édition 2014, la 21e.

Tables rondes

On ne dira jamais assez l’importance des cartes en matière de compréhension du monde : la conférence inaugurale qui se tiendra au parc Chanot le 28 novembre sera prononcée par Jean-Christophe Victor, du Laboratoire d’Études Prospectives et Cartographiques. Elle portera sur «D’autres Méditerranées ? Une approche comparative et cartographique».

Le lendemain auront lieu les traditionnelles tables rondes, à 10h, 15h et 17h. La première réunira Pierre-Yves Manguin (historien et ethnologue, spécialiste des réseaux marchands en Asie du Sud-Est), Philippe Pelletier (géographe, dont les travaux sur le Japon font autorité), et Danielle Tan (enseignante en science politique/études asiatiques à Lyon) autour du thème «Une Méditerranée en mer de Chine». Ils s’attacheront à révéler la cohérence de cet espace, entre Taïwan, Hong Kong, les Philippines ou la Malaisie… malgré les tensions inhérentes à la cohabitation de populations aux parcours contrastés.

La seconde traitera de «L’exemple caraïbe», un univers si proche du continent américain, et pourtant si différent. Daniel Maximin (romancier guadeloupéen), l’historienne de Cuba Romy Sanchez, Maboula Soumahoro (spécialiste des diasporas afro-américaines), et enfin le géographe haïtien Jean Marie Théodat plongeront dans son histoire mouvementée, depuis le génocide perpétré par les colons européens sur ses habitants pré-colombiens, en passant par l’esclavage, jusqu’aux espoirs des populations métissées d’aujourd’hui.

La dernière table ronde se demandera s’il est possible de «Comparer l’incomparable ?», avec le grand médiéviste Patrick Boucheron, Khalil Joreige ou Joanna Hadjithomas (réalisateurs et plasticiens libanais), et Mostafa Hassani-Idrissi qui enseigne la didactique de l’histoire à l’université de Rabat. Un retour en Méditerranée, indispensable après ce cheminement exotique, parce qu’il faut bien l’admettre avec Emmanuel Laurentin : elle «nous semble différente et, pourquoi pas, inimitable.»

NB : la librairie L’odeur du temps tiendra un stand bien achalandé dans l’auditorium principal des Rencontres, avec les ouvrages des auteurs invités et une bibliographie des sujets abordés.

Sous le signe d’Averroès

Comme nous vous l’annoncions dans le n°78, un programme culturel très étoffé précède et accompagne les Rencontres. Sous le signe d’Averroès décline dans toute la région bon nombre de rendez-vous artistiques : théâtre, cinéma, mais également conférences et lectures. Ainsi le 21 novembre à Miramas, aura lieu une rencontre-débat avec Jihane Sfeir et Salam Kawakibi, suivie d’une lecture de La maison, un texte d’Arzé Khodr déjà interprété avec talent par les élèves de l’ERAC lors de l’édition 2013. Le 23 au cinéma Utopia d’Avignon, la projection de Rue Cases-Nègres, film d’Euzhan Palcy sorti en 1983, sera précédée d’une proposition d’Eva Doumbia, Petites et autres histoires des filles de mer (également à Aix, le 24).

Les 28 et 29 novembre à Marseille, autour des conférences, entre le petit et le grand auditorium du parc Chanot, documentaires et films courts jeune publics seront diffusés. Le public des Rencontres bénéficiera également, comme l’an passé, de «virgules musicales» pour se délasser entre les sessions. Enfin, le concert de clôture sera assuré par le virtuose de la vielle chinoise erhu, Guo Gan, accompagné de Gildas Boclé en quartet.

GAËLLE CLOAREC
Novembre 2014

21e Rencontres d’Averroès : «D’autres Méditerranées ?»
les 28 et 29 nov

Sous le signe d’Averroès
du 7 au 30 nov

04 96 11 04 61
rencontresaverroes.net

Photo : Emmanuel Laurentin c Radio France – Christophe Abramowitz