Les Rencontres musicales de Haute-Provence, une belle programmation du 24 au 30 juillet

Rencontres au sommet

• 24 juillet 2016⇒30 juillet 2016 •
Les Rencontres musicales de Haute-Provence, une belle programmation du  24 au 30 juillet - Zibeline

Musique pure ou liée à un « programme » ? Le combat d’un autre temps du musicologue Hanslick prend tout son sens si l’on pose ses valises et ses oreilles au cœur des Alpes de Haute-Provence et plus précisément dans la jolie cité de Forcalquier. Du 24 au 30 juillet, les Rencontres Musicales de Haute-Provence offrent un plateau où l’on s’aperçoit que la programmation ne doit rien au hasard mais a été réellement pensé artistiquement, ce qui n’est pas forcément le cas partout. Quand les sons prennent le relais des mots (Shéhérazade de Ravel), expriment l’inexprimable (Souvenirs de Florence de Tchaïkovski, Un Conte pour violoncelle et piano de Janacek…) en correspondance avec des œuvres où la signification, s’il y en a une, peut être soumise à de nombreuses interprétations (Fantaisie chromatique de Sweelinck, Sonate n°1 pour piano d’Ives…), il est temps de poser pour quelques jours ses valises entre le cloître du couvent des Cordeliers, la cathédrale de Forcalquier et le prieuré de Salagon à Mane. Ces lieux superbes accueilleront entre leurs murs historiques des interprètes de renom. Alexandre Tharaud, Pierre-Laurent Aimard, Frédéric Lagarde aux claviers, mais aussi Nicolas Dautricourt (violon), Jean-Guihen Queyras (violoncelle), Julien Hervé (clarinette), Sophie Cherrier (flûte), Salomé Haller (voix), sans oublier les croisements artistiques pertinents entrepris par ce festival, à découvrir, avec Raphaël Imbert (saxophone), Djamchid (zarb) et Maryam (chant) Chemerani. À travers un éclectisme de corpus ayant un réel sens artistique et soulevant de nombreuses questions, les sept moments musicaux programmés devraient être assurément d’intenses rencontres musicales. Une journée de musique de chambre pleine de surprises (le 24 juillet de 15h à 19h), cinq soirées chambristes à faire rêver (25 au 29 juillet à 21h) où sera donné le Pierrot lunaire de Schoenberg mais aussi de très belles (et parfois rares) pièces de Kurtag, Amy, Ives, Debussy, Caplet, Boulez, Schumann, Liszt… avant un final qui promet, le 30 juillet : un conte jazz et persan qui accueillera également quelques interprètes de ces rencontres de haute volée.

FRÉDÉRIC ISOLETTA
Juillet 2016

Rencontres musicales de Haute-Provence
24 au 30 juillet
Alpes de Haute-Provence
06 60 79 34 24
www.rmhp.fr

Photo : Sextuor, Cloître des Cordeliers en 2015 -c- Zbinden