Le festival hivernal du Gmem : une semaine consacrée aux arts électroniques !

Reevox

• 27 janvier 2015⇒31 janvier 2015 •
Le festival hivernal du Gmem : une semaine consacrée aux arts électroniques ! - Zibeline

Le Gmem – Centre National de Création Musicale basé à Marseille possède une formidable «vitrine», en matière de spectacles et concerts innovants, avec son festival printanier «les musiques». Cependant, il génère aussi tout au long de l’année de nombreux partenariats avec des structures locales, comme depuis trois ans avec l’Opéra de Marseille. On se souvient de l’étonnante prestation du chanteur Nicholas Isherwood dans des créations mariant l’électronique et sa voix de basse, transfigurée pour une alchimie sonore inouïe, diffusée par un orchestre de haut-parleurs enrobant le public du Grand Foyer de l’Opéra un dimanche matin du mois de décembre dernier ! Depuis son arrivée à la rue de Cassis, Christian Sebille a aussi initié un festival au cœur de l’hiver : c’est Reevox (en souvenir des fameux gros magnétophones Revox qui ont marqué les débuts de la création électroacoustique) !

Reevox c’est une semaine «dédiée aux écritures musicales des arts électroniques». On se balade d’Aix (Seconde Nature) à Marseille (Gmem, Grim, La Friche, Klap, Cabaret aléatoire), pour suivre les expériences acoustiques menées par des compositeurs et artistes de tous poils : les installations, lutheries détournées, objets sonores étonnants pour la nouvelle création de Jean-François Laporte & Virgine Abela (Inner Island), la réalité transformée en temps réel par l’électroacousticien Mathias Delplanque (Chutes) avec les tablas indiens de Philippe Foch (Taarang), les derniers opus réalisés par les classes de composition de Pascal Gobin et Maxime Barthélémy (Émergence), la performance sensible et chorégraphique conjuguée par Carole Rieussec & Clara Cornil (L’étonnement sonore), la vintage Revox experience de Beatriz Ferreyra & Christine Groult, le théâtre sonore mariant plastique, images, vidéo, lumières du duo Kristoff K.Roll (qui anime aussi des ateliers d’écoutes commentées) et consorts (La bohémia electrónica), la performance sur les supports numériques de stockage d’Yann Leguay (Unstatic) et la traditionnelle clôture jubilatoire… jusqu’au cœur de la nuit : «Rone Live Aufgang postcoïtum».

JACQUES FRESCHEL
Janvier 2015

AIX-MARSEILLE. Reevox du 27 au 31 janvier

04 96 11 04 61

www.gmem.org

Photo : Taraang -c- Eric Sneed