Les Lumières de l'Eden bercent le cinéma

Premiers films au Berceau

• 31 mai 2017⇒4 juin 2017 •
Les Lumières de l'Eden bercent le cinéma - Zibeline

35 ans, un bel âge pour un festival ! Celui du Festival du Premier Film francophone organisé par l’association La Ciotat Berceau du Cinéma en partenariat avec Les Lumières de l’Eden.

À l’Eden-théâtre, ce sont 10 courts-métrages et 10 premiers longs-métrages sortis en 2016 et 2017 qui seront en compétition. 3 séances par jour, composées d’un court et d’un long métrage. Et bien sûr vous pourrez dialoguer avec les réalisateurs !

En avant première, Comment j’ai rencontré mon père de Maxime Motte raconte la rencontre entre un petit garçon adopté et un migrant à la peau noire comme la sienne, qu’il pense être son père biologique et invite dans sa chambre à la grande surprise de ses parents.

Le premier long d’Arthur Harari, Diamant noir, raconte le bannissement d’un fils de diamantaires, Pier Ulmann, devenu voyou, et a valu à Niels Schneider qui l’interprète le César du meilleur espoir masculin. Dans Irréprochable de Sébastien Marnier, un thriller intimiste où l’exclusion sociale mène à la criminalité, Marina Foïs incarne Constance, une femme prête à tout pour récupérer la place qu’elle estime être la sienne. Dans Corporate, plongée glaciale dans le monde de l’entreprise, Nicolas Silhol pose la question de la responsabilité et parle de « ceux qui font le sale boulot » avec le personnage d’Emilie (Céline Sallette),une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines.

Librement inspiré de sa vie, Patients, un film touchant et drôle à la fois, que Grand Corps Malade a coréalisé avec Mehdi Idir raconte la reconstruction physique et morale de Ben en centre de réadaptation. Dans Cessez le feu, Emmanuel Courcol brosse un tableau familial du stress post-traumatique au lendemain de la Grande Guerre, où l’on retrouvera Céline Sallette, aux côtés de Romain Duris, Grégory Gadebois et Julie-Marie Parmentier.

Dans Django, en ouverture de la Berlinale 2017, Étienne Comar évoque un épisode crucial de la vie du musicien Django Reinhardt (Reda Kateb), contraint de fuir la répression nazie durant la Seconde Guerre mondiale. On pourra voir aussi Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos, La Danseuse de Stéphanie Di Giusto et Toril de Laurent Teyssier, tourné en région PACA, qui suit le parcours d’un jeune fils de paysan qui cherche à reconquérir sa liberté.

Rendez-vous le 31 mai à 19h pour une malicieuse ouverture : Lumière ! L’aventure commence, 108 scènes tournées par les frères Lumière sélectionnées et commentées par Thierry Frémaux et le 4 juin pour une clôture en clin d’œil de l’Eden au plus ancien cinéma des Etats-Unis : Le Byrd de Richmond de Jean Achache, suivi d’une séance Sport et cinéma avec Mercenaire de Sacha Wolff. Et, après la remise des prix, un film surprise.

Une programmation variée où chacun pourra faire ses choix !

Annie Gava
mai 2017

du 31 mai au 4 juin
Cinéma Eden-Théâtre, La Ciotat
berceau-cinema.com

Photographie: Toril de Laurent Teyssier, © La Belle Company

Eden Théâtre
Boulevard Georges Clemenceau
13600 La Ciotat
04 88 42 17 60
http://edencinemalaciotat.com/

La Ciotat Berceau du Cinéma
Hôtel Grimaldi-Regusse
18, rue Adolphe Abeille
13600 La Ciotat
06 23 92 59 52
http://www.berceau-cinema.com/