Le prélude au Festival des Cinémas d'Afrique du Pays d'Apt se tiendra en novembre

Prélude d’automne à Apt

• 6 novembre 2020⇒8 novembre 2020 •
Le prélude au Festival des Cinémas d'Afrique du Pays d'Apt se tiendra en novembre - Zibeline

Décidément on se souviendra de l’année 2020. Le Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt se fera en deux périodes : un « Prélude d’automne », avant la 18ème édition qui se tiendra du 22 au 28 janvier 2021. Un prélude, comme un hors-d’œuvre alléchant composé de six films, avec trois invités, des projections-débats et des rencontres.

C’est par le film de Fatma Zohra Zamoum, Parkour(s) qu’on démarrera le 6 novembre à 18h. Le film retrace la journée spéciale que vont vivre un vendeur à la sauvette, Youcef, une aide cuisinière, Salima, une chanteuse, Sonia à l’occasion du mariage de Kamila et Khaled. La réalisatrice sera présente et évoquera son parcours de combattante pour concrétiser son film. Deux autres films algériens au programme, en présence de leur réalisateur, Amor Hakkar. Le 7 novembre à 13h30, Celle qui vivra, son cinquième film, un regard sensible sur la tragédie de la Guerre d’Algérie, où deux femmes que tout oppose se racontent leur conflit. Le dimanche 8 novembre à 14h30, ce sera Le Choix d’Ali, qui traite d’un sujet difficile et encore tabou, celui de l’homosexualité d’un jeune musulman.

La veille à 16h, en avant-première, 143, rue du désert, le dernier opus de Hassen Ferhani, dont le film précédent, présenté à Africapt, Dans ma tête un rond-point avait eu le Grand Prix de la Compétition Française au FID Marseille en 2015. Ce documentaire, « sorte de road-movie immobile, porte en lui mille et une fictions. Par la poésie de ses images et la beauté des cadres, apparaît la puissance du hors-champ, qui fait que l’imaginaire s’emballe. », écrit la cinéaste Aurelia Barbet de L’ACID qui soutient le film. La monteuse, Nina Khada, sera là pour nous en parler.

D’Afrique du sud, le 7 à 18h15, le troisième long-métrage d’Oliver Hermanus, La Rivière sans fin, Tanit d’argent en 2015, en compétition à la Mostra de Venise 2015, se déroule dans une ville qui « représente un microcosme de la société sud-africaine » selon son réalisateur. Du Sénégal, en version restaurée le film culte de Djibril Diop Mambéty, Hyènes, fable amère et visionnaire, adaptée de La Visite de la vieille dame de l’écrivain suisse Friedrich Dürrenmatt, qui raconte la revanche d’une jeune fille chassée d’un village alors qu’elle est enceinte et que le père a refusé d’assumer sa paternité, terminera ce mini festival, dimanche à 17h 30.

ANNIE GAVA
Septembre 2020

Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt
Du 6 au 8 novembre
Cinéma Le César, Apt
07 82 64 84 99 africapt-festival.fr

Photo : 143, rue du désert © Météore films

Festival des Cinémas d’Afrique du Pays d’Apt
12 place Jules Ferry
84400 Apt
07 82 64 84 99
http://www.africapt-festival.fr/