Les 15e Rencontres Cinématographiques de Cavaillon sous le signe de la comédie, du 20 au 23 septembre

Plein Soleil sur Cavaillon

• 20 septembre 2018⇒23 septembre 2018 •
Les 15e Rencontres Cinématographiques de Cavaillon sous le signe de la comédie, du 20 au 23 septembre  - Zibeline

Des rendez-vous avec acteurs et réalisateurs, 18 films dont 5 avant premières parmi lesquelles Amin, le dernier Philippe Faucon, et 4 inédits, voilà ce que proposent du 20 au 23 septembre Les Rencontres Cinématographiques de Cavaillon organisées par l’association Ciné Plein soleil. La programmation de cette 15e édition fait la part belle aux comédies, de celles qui risquent le rire parfois casse-gueule, pour parler de nos travers et des traverses de la société. Ouverture par Le Grand Bain de Gilles Lellouche, avec Mathieu Amalric, Benoît Poelvoorde, Guillaume Canet, projeté hors compétition à Cannes cette année. Le réalisateur y met en scène une bande de sept mâles pas alpha pour un sou, qui sortent de leur marasme en se mettant à la natation synchronisée ! Clôture par En liberté ! de Pierre Salvadori, prix SACD à la Quinzaine 2018, aventures croquignolesques d’une irrésistible veuve interprétée par Adèle Haenel, qui cherche à réparer les exactions de son défunt mari, le capitaine de police Santi, héros reconnu de tous mais dont elle a découvert la turpitude. Comédie encore avec 8 fois debout de Xabi Molia qui sera là le 23 pour la présenter. Variations sur ce même genre avec le coup de projecteur sur les actrices/réalisatrices Anne Le Ny et Romane Bohringer qu’on pourra rencontrer après les projections le 22. De la première, on pourra voir ou revoir Les Invités de mon père Luchini épouse une moldave et On a failli être amies avec le duo gagnant Karin Viard / Emmanuelle Devos. De la seconde L’Amour flou, sur la séparation difficile d’un couple…qui s’aime. Autre invité du samedi, Loïc Paillard qui viendra présenter son premier long métrage Les Etoiles restantes, portrait sensible entre rire et larmes, d’un trentenaire flanqué d’un colocataire illuminé et d’un père malade et dépressif. Autre point fort de ces rencontres, la venue de Guy Marchand, inoubliable dans Garde à vue de Claude Miller et Loulou de Maurice Pialat, projetés le 13. Et celle de Nils Tavernier pour l’avant-première de Facteur Cheval. Dans cette sélection très française, deux films venus d’Iran projetés en présence de leurs réalisateurs : Les Tortues volent aussi de Bahman Ghobadi qui nous emmène dans le Kurdistan irakien à la recherche d’une antenne parabolique pour capter les infos à la veille de l’attaque américaine. Et Les Rives du destin d’Abdolreza Kahani qui suit Samira, jeune mère divorcée déterminée à se construire une vie à Téhéran. Comme toujours depuis 7 ans pour orchestrer les débats, le maître de cérémonie sera le pétillant Xavier Leherpeur.

ÉLISE PADOVANI
Septembre 2018

Photo : Le Grand bain de Gilles Lellouche – Mika Cotellon © Chi-Fou-Mi Productions et Trésor Films

Les Rencontres Cinématographiques de Cavaillon
20 au 23 septembre
Cinémas La Cigale et Le Fémina, Cavaillon