Petit écran 47

• 6 septembre 2019⇒4 octobre 2019 •
 - Zibeline

Les films à ne pas louper :

Les marches du pouvoir, de George Clooney, dimanche 8 à 20h55, Arte
Pas de printemps pour Marnie, d’Alfred Hitchcock, lundi 9 à 20h50, France 5
Une nouvelle amie, de François Ozon, lundi 9 à 20h50, Arte
Les enfants du marais, de Jean Becker, lundi 9 à 21h, France 3
Sans toit ni loi, d’Agnès Varda, lundi 9 à 21h, TV5Monde
Une femme fantastique, de Sébastien Lélio, mercredi 11 à 20h55, Arte
Sage femme, de Martin Provost, jeudi 12 à 21h, France 3
Il était une fois le Bronx, de Robert de Niro, lundi 16 à 20h50, Arte
L’ornithologue, de Joao Pedro Rodrigues, mercredi 18 à 23h25, Arte

Agitateurs de goût, le riz de Camargue, samedi 7 à 12h45, France 5

Les « agitateurs de goût », ce sont les agriculteurs, cultivateurs, éleveurs ou cuisiniers qui œuvrent à sauvegarder et transmettre un savoir-faire assurant la saveur des produits de nos différents terroirs. Pour le nouvel opus de cette collection, le réalisateur Pascal Gonzalez nous emmène dans les rizières de Camargue. Auprès de Bernard Poujol, riziculteur original et passionné par le Delta du Rhône, on découvre un riz bio cultivé sans pesticides, servi notamment à La Chassagnette, le restaurant du chef étoilé Armand Arnal.

#JR, samedi 7 à 22h25, France 5

On ne présente plus JR, star mondiale de l’art urbain. Ses visages géants d’anonymes magnifiés ont notamment orné la Corniche marseillaise durant MP 2013, et caracolent depuis 2014 sur la façade du cinéma Le Gyptis, dans le 3e arrondissement. Les réalisateurs Serge July et Daniel Ablin reviennent sur le parcours du photographe, repéré par ses portraits de jeunes des cités découverts après les émeutes en banlieue parisienne de 2005. Ses collages ont depuis investi le Louvre, le Centre Pompidou, le Panthéon, l’Assemblée nationale, mais aussi les murs de New-York et Shanghai, en passant par ceux de la Tunisie en pleine révolution. Ses coups d’éclats sur le mur israélo-palestinien ou la frontière américano-mexicaine ont fait date. Un activiste de l’art, parfois moqué ou parodié, mais qui considère ses interventions comme autant  de manifestes humanistes, pacifistes ou mémoriels.

 

La vérité sur le mensonge, samedi 7 à 22h25, Arte

Traquer le mensonge, c’est une idée fixe chez l’être humain. Dès le XXe siècle naissant, Carl Jung inaugurait le galvanomètre dans ses recherches psychanalytiques, pour étudier les réactions physiques liées aux émotions. L’utilisation du polygraphe, ou détecteur de mensonges, se répandra dans les décennies suivantes. Ce documentaire de Birgit Tanner propose de faire le point sur les avancées scientifiques en la matière. La recherche tourne toujours autour de signes physiologiques supposés : fréquence cardiaque accélérée, bouffées de chaleur induites par l’effort cognitif du mensonge, dilatation des pupilles… Un chercheur bavarois travaille actuellement sur les mouvements oculaires.

On a voulu voir, lundi 9 à 23h05, France 3

France 3 inaugure une collection de six documentaires de 52 minutes, opérant des gros plans sur des villes réputées mal aimées, reflets de « la France périphérique des villes moyennes ». Parmi les divers épisodes qui se succèderont jusqu’au 14 octobre, on croisera : des collectionneurs d’anciens tracteurs et des moutons posés en pleine ville à Vierzon (9 septembre) ; un bar transformé en cabinet de curiosités à Saint-Brieuc (16 septembre) ; un routier devenu relieur à Draguignan (30 septembre) ; de la culture de spiruline intra-muros et la vitalité du pôle national cirque la Verrerie à Alès (7 octobre) ; ou encore une chapelle désacralisée transformée en théâtre à Alençon (14 octobre).

Propagande, l’art de vendre des mensonges, mardi 10 à 20h50, Arte

Pour remonter aux racines de la propagande, le réalisateur Larry Weinstein se tourne vers l’art pariétal. Selon lui, avec les premières empreintes de mains au pochoir sur les parois des grottes, naissaient les premières représentations symboliques, et par la-même la manipulation des signes et l’exploitation du besoin de croire. Exploitant le consentement tacite, la propagande semble inhérente à la constitution de tout état. D’Alexandre le Grand à nos actuelles fake news, en passant par la Corée du Nord, la Guerre Froide ou encore les mystifications de Donald Trump, ce documentaire revient sur quelques storytelling marquantes, sans oublier celles relatives à l’art et à la religion. « Tout art est propagande. Il ne s’agit pas de celle d’un État puissant, mais du cœur d’un individu », commente l’artiste militant Ai Weiwei.

Des racines et des ailes, passion patrimoine : sur les routes de l’Hérault, mercredi 11 à 21h, France 3

Gros plan sur l’Hérault pour ce numéro de rentrée. Cerné par le Massif Central, les Pyrénées et la Provence, le département n’en cultive pas moins un art de vivre singulier. Plusieurs volets se succèdent auprès d’experts locaux : Anne Halais, historienne de l’art, nous mène sur le chemin des abbayes médiévales, joyaux de l’art roman et gothique méridional édifiées au cœur des vallons, vignobles et garrigues. Puis un tour par Montpellier avec Dominique Larpin, architecte en chef des monuments historiques. La faculté de médecine témoigne de l’importance de l’enseignement médical dès le XIIe siècle. En périphérie, le spécialiste nous fait visiter Les Folies, élégantes demeures aristocratiques du XVIIIe . Enfin, le pêcheur Roland Guerrero nous invite dans sa cabane perchée sur les rives de l’étang de l’Or, sanctuaire naturel préservé, avant d’opérer un grand écart via la station balnéaire voisine, La Grande Motte, symbole des Trente Glorieuses. Ayant créé une vaste polémique en son temps, l’architecture de Jean Balladur est désormais labellisée Patrimoine du XXe siècle. L’émission s’achève par les vignobles du Pic-Saint-Loup, avant de se refermer sur les paysages fantasmagoriques du coin auprès du photographe naturaliste Philippe Martin.

Maternité, le désert ou la vie, jeudi 12 à 23h05, France 3

Soirée thématique sur France 3 autour de la maternité et la petite enfance. Malgré ses 500 naissances par an, la maternité de Vierzon est menacée de fermeture. Richard Puech suit au quotidien le combat mené par les sages-femmes, habitants et élus du territoire pour sauver leur infrastructure médicale. À minuit dans le documentaire Fa’a’Amu, les enfants confiés de Polynésie, Jacques Navarro-Rovira lève le voile sur une tradition méconnue et pourtant ancrée dans les mœurs polynésiennes : le don d’un enfant à une autre famille, à des amis ou à d’autres membres de sa propre famille (personnes âgées, couple stérile…) Tout en conservant un lien avec ses parents biologiques, l’enfant peut ainsi naviguer de sa famille originelle à sa famille fa’a’amu. La tradition se heurte à la législation française, qui régit cette collectivité d’Outre-mer. Si elle pose problème notamment en matière de droits de succession et de maltraitance, cette « adoption coutumière » a été intégrée au régime particulier des adoptions en Polynésie par des métropolitains.

Programmation spécial climat, samedi 14 à partir de 8h, Arte

À la veille de la mobilisation internationale du 20 septembre et du sommet mondial convoqué le 23 par les Nations Unies, Arte propose un état des lieux du dérèglement climatique en cours et des pistes à l’étude pour y remédier. Dès 8h, avec Greenpeace, comment tout a commencé, le réalisateur Jerry Rothwell revient sur l’éclosion du mouvement écologique au début des années 70, motivée par la lutte contre les essais nucléaires américains en Alaska. Au programme, des images d’archives inédites, commentés par Bob Hunter, Patrick Moore ou encore Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd. À 9h55, le volet documentaire sur les Îles du futur s’attache à cinq îles ayant relevé le défi de l’autonomie énergétique. Suite de la programmation tout au long de la journée et jusque tard dans la nuit, avec des gros plans sur le corail, les éruptions volcaniques, la fonte des glaces, l’ozone…

Et aussi…

Rembob’Ina 1982 : Droit de réponse, la disparition de Charlie Hebdo, dimanche 8 à 21h, LCP
Quand Hollywood s’en allait en guerre, dimanche 8 à 22h35, Arte
RIP : le référendum impossible ?, lundi 9 à 14h25, LCP
Cancer de la prostate, faut-il opérer à tout prix ?, mardi 10 à 20h50, France 2
Iran-Irak, la guerre par l’image, mardi 10 à 22h25, Arte
Invasion de touristes, pollution : faut-il interdire les vacances ?, jeudi 12 à 22h50, France 2
Les 39 courageuses de La Réunion, une affaire oubliée, vendredi 13 à 14h, TV5Monde
Kate Bush, la sorcière du son, vendredi 13 à 22h30, Arte
Serge Reggiani, ma liberté, vendredi 13 à 23h15, France 3
L’ubérisation de l’énergie, dimanche 15 à 22h40, LCP
Ces financiers qui dirigent le monde, mardi 17 à 20h50, Arte
Les sept vies d’Elvis, vendredi 20 à 22h30, Arte

JULIE BORDENAVE
Septembre 2019