Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Les conseils TV de Zibeline Hebdo n°33-34

Petit écran 33-34

• 4 mai 2019⇒17 mai 2019 •
Les conseils TV de Zibeline Hebdo n°33-34 - Zibeline

Les films à ne pas louper

Les cowboys de Thomas Bidegain dimanche 5 mai à 22h55 France 2
Buffet froid de Bertrand Blier lundi 6 mai à 20h50 France 5
Parle avec elle de Pedro Almodovar lundi 6 mai à 20h55 Arte
Un homme à abattre de Philippe Condroyer lundi 6 mai à 21h TV5 Monde
Femmes au bord de la crise de nerfs de Pedro Almodovar lundi 6 mai à 22h45 Arte
Swagger d’Olivier Babinet, mardi 7 mai à 00h20 France 2
La mauvaise éducation de Pedro Almodovar mercredi 8 mai à 20h55 Arte
Juste la fin du monde de Xavier Dolan dimanche 12 mai à 20h55 France 2
Divines de Houda Benyamina dimanche 12 mai à 22h45 France 2
Julieta de Pedro Almodovar mercredi 15 mai à 20h55 Arte

24h Europe, next generation samedi 4 mai à 6h Arte

Pour saluer à sa manière les élections européennes, Arte diffuse un documentaire résultant d’un dispositif inédit : des caméras ont suivi durant 24 heures la vie de soixante jeunes, dans 26 pays du vaste territoire européen. Seul point commun : tous ont moins de 30 ans. De la Finlande aux côtes écossaises, de la Méditerranée aux confins de la Russie, les réalités exposées sont volontairement très différentes, reflétant la disparité de l’Europe géographique, politique et sociale. Assez proche d’un Strip-tease dans son protocole (pas de voix off, mais des montages qui parlent à leur insu), l’aventure se révèle assez envoûtante. Le programme sera proposé en six langues (français, allemand, anglais, espagnol, italien, polonais) sur le site arte.tv jusqu’au 2 juillet. Sur la même thématique de la jeunesse européenne, Arte propose le documentaire Les enfants d’Erasmus, le mardi 14 mai à 22h25.

Enki Bilal, souvenirs du futur samedi 4 mai à 22h25 France 5

Christian Guyonnet nous invite dans l’atelier d’Enki Bilal. Au milieu de son univers de travail – documentation foisonnante, crayonnés, pinceaux… – le dessinateur évoque son parcours. Arrivé à Paris à l’âge de dix ans depuis sa Serbie natale, il trouve rapidement refuge dans le dessin. De La Foire aux Immortels (1980) à La Femme Piège (1986), ses BD d’anticipation ont fait date. Il dévoile aussi la conception de son nouvel album qui était alors en cours, le 2e tome de BUG (paru en avril dernier). Rediffusion le dimanche 12 mai à 9h25.

Quand les animaux sauvages emménagent en ville lundi 6 mai à 19h Arte

Sébastien Lafont et Guy Beauché s’attellent à une réalité qui pourrait bientôt être celles de nos villes, où déjà s’invitent de plus en plus souvent sangliers, fouines ou renards. C’est aux Etats-Unis que les réalisateurs ont posé leur caméra, pour cette série documentaire étudiant la cohabitation entre animaux sauvages et habitants des villes, déclinée en trois épisodes, chaque soir jusqu’au 8 mai. Lundi, gros plan sur les ours noirs, cerfs et ratons laveurs, chassés de la grande forêt de l’Est, entre Québec et Floride. Mardi, focus sur oies et chiens de prairies en provenance des grandes plaines. Mercredi enfin, on bifurque vers la côte Ouest, dont les multiples écosystèmes rejettent actuellement vers les centres urbains renards nains, castors et pumas.

Les poids lourds en question mardi 7 mai à 20h50 Arte

En Europe, 80 % des marchandises sont transportées par voie routière, et le nombre de camions en circulation devrait augmenter de 40 % dans cinq ans. Jens Niehuss tente de pointer les intérêts économiques – notamment un investissement massif dans les autoroutes – qui prévalent aux nombreux dysfonctionnements du fret routier : le choix de la route au détriment du rail ou du transport maritime, plus écologiques ; le nombre important de camions roulant à vide ; les dommages qui en découlent (embouteillages, pollution, usure précoce des infrastructures publiques…) Pour conclure, le réalisateur opère un tour du côté de la Suisse, qui mise sur le transport ferroviaire.

Pedro Almodovar mercredi 8 mai à 22h40 Arte

En écho à la sélection de son nouveau film, Douleur et gloire, en compétition officielle du Festival de Cannes, Arte consacre une soirée au réalisateur espagnol, venant compléter la diffusion de nombre de ses films à l’antenne (du 6 au 15 mai). Le documentaire de Sergio G. Mondelo retrace quarante ans de carrière du cinéaste, en donnant notamment la parole aux nombreuses femmes de caractère qui parsèment sa filmographie : Carmen Maura, Victoria Abril, Marisa Paredes, Rossy de Palma, Bibiana Fernández, Penélope Cruz, Adriana Ugarte, Emma Suarez… Il revient aussi sur son enfance, passée dans une société matriarcale d’un village isolé du centre de l’Espagne sous la dictature franquiste, et sur l’importance de la figure maternelle, qu’il mit en scène dans ses premiers films.

La vie secrète des plantes lundi 13 mai à 19h Arte

Chaque soir jusqu’au 15 mai, cette série documentaire coréenne de Son Seung-woo se penche sur la vie cachée des plantes. Dès lundi, gros plan sur les stratégies développées par les végétaux – usant du vent, des cours d’eau et des animaux – pour disséminer leurs semences et se propager sur de nouveaux territoires. Mardi, d’inédites images macro dévoilent le mouvement permanent des plantes – invisibles à l’œil nu – pour combler leurs besoins en eau, soleil et minéraux. Mercredi enfin, on découvre de quelle manière les végétaux utilisent les animaux – jusqu’à développer des ruses de mimétisme – pour servir leur propre reproduction.

Footballeur et homo, au cœur du tabou mardi 14 mai à 23h30 France 2

France 2 consacre une deuxième partie de soirée à la lutte contre l’homophobie. En 2004, le footballeur Yoann Lemaire fut mis au ban de son club amateur pour avoir révélé son homosexualité. Avec le réalisateur Michel Royer, il part à l’assaut de l’homophobie, entame un dialogue avec des stars du foot, des journalistes mais aussi des supporters, pour tenter de faire tomber ce tabou qui persiste aujourd’hui encore dans le milieu. À ses côtés, on découvre aussi la salutaire initiative de la compagnie Le Trimaran, qui propose un théâtre interactif auprès des jeunes, pour les sensibiliser à l’homophobie dans le sport. La soirée se poursuit avec Pédale, dans la case 25 nuances de doc. Cette autofiction documentaire à bases d’archives – privées ou issues de l’INA –, retrace l’expérience et les souvenirs du réalisateur Sylvain Desmille, homosexuel parisien né dans les années 70, de son enfance à l’âge adulte.

Le cinéma dans l’œil de Magnum mercredi 15 mai à 22h30 Arte

En 1947, Robert Capa crée la célèbre agence de presse Magnum. Connue notamment pour ses fameux reportages de guerre, l’agence a aussi noué des liens étroits avec le monde du cinéma. S’invitant sur les tournages, Capa, Cartier-Bresson ou encore Koudelka ont immortalisé quelques icônes (Marilyn Monroe, James Dean, Kate Winslet, Michelangelo Antonioni, Theo Angelopoulos). La documentariste Sophie Bassaler analyse la manière dont les photographes déclinaient alors des méthodes de travail inspirées du photo-reportage (photos sur le vif, lumière naturelle…).

Et aussi…

Vêtements : n’en jetez plus ! samedi 4 mai à 2h10 France 5
Ernest-Pignon-Ernest à taille humaine dimanche 5 mai à 9h20 France 5
Après l’agriculture mardi 7 mai à 20h50 France 5
Les nouveaux mercenaires russes mardi 7 mai à 22h25 Arte
Police, à bout de souffle mardi 7 mai à 23h10 France 2
Braguino mardi 7 mai à 00h10 Arte
Un jour en Espagne samedi 11 mai à 20h50 Arte
L’Europe à la reconquête de la biodiversité samedi 11 mai à 22h25 Arte
Cannes 1939, le festival n’aura pas lieu dimanche 12 mai à 22h35 France 5
Souffrir d’être gros mercredi 15 mai à 21h France 2
Envoyé spécial, le business de vos émotions jeudi 16 mai à 21h France 2

JULIE BORDENAVE
Avril 2019